Net-à-Porter « The place to be » pour les marques de luxes ?

Une telle plateforme multi-marques devrait normalement af?cher un taux de transformation plus élevé. «Le taux de transformation d’un site de luxe monomarque est environ 1,5 fois plus faible que celui d’un site marchand classique, explique Marie-Cécile Cervellon, professeur de marketing et spécialiste du luxe à l’EDHEC Business School (Lille). Il y a beaucoup de visites mais peu d’achats. Dans ce contexte, les sites multi-marques tirent leur épingle du jeu.»

Author(s) :

Jérémie Lempereur

Une telle plateforme multi-marques devrait normalement af?cher un taux de transformation plus élevé. «Le taux de transformation d’un site de luxe monomarque est environ 1,5 fois plus faible que celui d’un site marchand classique, explique Marie-Cécile Cervellon, professeur de marketing et spécialiste du luxe à l’EDHEC Business School (Lille). Il y a beaucoup de visites mais peu d’achats. Dans ce contexte, les sites multi-marques tirent leur épingle du jeu.»

Type : Press article
Date : le 13/04/2017
Source : Tendances Trends

See Also

Governance and Emotions at the Interface in the Family Business
News
- 12-01-2018
The Academy of Management (AOM), founded in 1936 in the United States, organizes its...
Interview with Julia Milner, PhD, new Academic Director of the Global MBA programme
News
- 11-01-2018
The Global MBA programme has a new Academic Director! Professor Julia Milner, PhD, has...
To sell or not to sell?
News
- 11-01-2018
Dr. Fabian Bernhard has been actively involved in the EDHEC Family Business Centre...
Highlights from EFBC 2017 Quarterly Research Meetings
News
- 10-01-2018
  With its new strategic orientation in 2017, The EDHEC Family Business Centre (...