Comment financer l’enseignement supérieur français ?

L'accès à l'enseignement supérieur en France, gage de qualification et d'emploi, reste très largement inégalitaire. La concentration des dépenses publiques sur certaines formations pose également question. Au-delà du mythe de l'Université gratuite, le système de formation doit au contraire être pensé de sorte à véritablement favoriser l'accès au plus grand nombre à un enseignement supérieur de qualité. Cet objectif  peut être atteint via un nouveau mode de financement de l'enseignement supérieur où l'Etat garde toute sa place, mais où l'étudiant est également mis à contribution ultérieurement à la hauteur du rendement en emploi de l'éducation qu'il a reçue.