Coronavirus : faut-il «débrancher» les marchés ?

"  En 2001, au lendemain des attentats, ces ventes à découvert avaient déjà été interdites pour réduire la volatilité des marchés, se souvient Daniel Haguet, professeur de financ ...

Mentionné(e)(s) :

"  En 2001, au lendemain des attentats, ces ventes à découvert avaient déjà été interdites pour réduire la volatilité des marchés, se souvient Daniel Haguet, professeur de finance à l'Edhec Business School. Mais leur interdiction a un effet limité et pervers car dès que le robinet est rouvert, on a droit à une plus forte volatilité des marchés ». Et c'est ce que craint à plus grande échelle Daniel Haguet avec une suspension des marchés européens. [...]"

Type : Article de presse
Date : le 17/03/2020
Pôle de recherche Finance
Source : le Parisien

A voir également

[Publication] Juriste du Digital Entertainment : les compétences qu'il vous faut
Actualités
- 17-06-2021
Reconnu pour son expertise dans le développement de compétences et l'accompagnement des...
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) :
Actualités
- 15-06-2021
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) a réalisé une carrière dans les médias et le digital...
WEBINAIRE EDHEC IRCE: Lancement d’une nouvelle formation au management agile
Actualités
- 15-06-2021
Dans le cadre du lancement de sa nouvelle formation certifiante à forte valeur ajoutée...
Une start-up dans le secteur de la santé digitale
Actualités
- 15-06-2021
Pourriez-vous nous présenter Medhey ? Medhey est une start-up du secteur de la santé...