LTGA Impact Assessment and Bond Management: Has Solvency II reached a Deadlock?

Liliana Arias, Mohamed El Hedi Arouri, Philippe Foulquier : Cette étude montre que la calibration proposée par LTGA continue à favoriser les obligations de courte duration et pourrait remettre en cause la stabilité financière et le financement des Etats et des entreprises.

Auteur(s) :

Liliana Arias

Research Engineer at EDHEC Business School Financial Analysis and Accounting Research Centre.

Mohamed El Hedi Arouri

Associate professor of finance at the Université d’Orléans and an associate researcher at EDHEC Financial Analysis and Accounting Research Centre.

Philippe Foulquier

Professor of Finance and Accounting and Director of EDHEC Financial Analysis and Accounting Research Centre.

Présentation :

Les débats sur la Directive Omnibus 2 sont depuis juillet 2012 dans une impasse. Les principaux points de discorde concernent l’intégration des mécanismes de gestion actif-passif dans la formule standard. Leur omission dans l’étude d’impact QIS 5 s’est traduite par une volatilité artificielle accrue des bilans prudentiels et par conséquent des exigences de capital réglementaire parfois surestimées. L’étude d’impact LTGA (Long-Term Guarantees Assessment) menée au premier semestre 2013 a eu pour objectif de tester différentes mesures intégrant ces mécanismes de gestion actif-passif pour les branches d’activité de long terme (assurance vie, retraite, responsabilité civile,…). Ces mesures portent sur la valorisation des passifs d’assurance (extrapolation des taux longs, mise en œuvre d’une mesure contra-cyclique et d’une prime d’adossement) mais également sur de nouvelles calibrations de risque, notamment le risque de spread. Dans l’étude intitulée « Etude d’impact LTGA et gestion obligataire : Solvabilité II dans l’impasse ? », l’EDHEC Financial Analysis and Accounting Research Centre analyse l’effet de la nouvelle calibration du risque de spread LTGA sur la gestion obligataire. Cette analyse est menée comparativement à la calibration de QIS 5 afin de mesurer les éventuels apports de l’étude LTGA, notamment par rapport à la qualité de la mesure de risque SCR obligataire et son impact sur les choix d’investissements obligataires. Cette étude a été menée dans le cadre de la chaire de recherche “Solvency II” à l’EDHEC-Risk Institute, en partenariat avec Russell Investments, dont l’objectif est de proposer de nouveaux benchmarks pour les sociétés d’assurance Européennes, représentatives d'une stratégie d'allocation dynamique des actions. L’étude montre que l’application de la calibration du risque de spread selon l’étude LTGA se traduit théoriquement par une réduction du SCR spread pour de nombreux couples notation-maturité. Toutefois, dans la pratique, cet effet est excessivement réduit car les émissions obligataires et ainsi, les portefeuilles obligataires des sociétés d’assurance ne sont pas composés des obligations qui bénéficieraient de cette réduction sensible du capital réglementaire exigé. [En savoir plus : Téléchargement de la publication]

Pdf
LTGA Impact Assessment and Bond Management: Has Solvency II reached a Deadlock?...
(-1.00 B)
Type : Publication EDHEC
Date : le 18/10/2013
Complément d'informations

For more information, please contact EDHEC Research and Development Department [ research@drd.edhec.edu ]

Pôle de recherche Analyse Financière et Comptabilité

A voir également

- 23-10-2017
Ce classement confirme de nouveau l’excellence de ses programmes en finance et des talents qu’elle forme chaque année, tout en affirmant la pertinence de son modèle stratégique : l’...
EDHEC Dissemin'actions : Novembre - Décembre 2017
- 20-10-2017
Communiquer et actualiser ses résultats de recherche/son expertise au contact d'...
- 19-10-2017
  « Votre génération, je l’envie. Il y a un nouveau monde qui est en train d’émerger et votre génération devra le construire, c’est une chance inouie ! « s’exclame...
L’EDHEC entre dans le TOP 100 des Executive MBA mondiaux, selon le Financial Times 2017
- 14-10-2017
Après une entrée du Global MBA dans le FT en 2016, programme aujourd’hui classé 74ème...