"Les raconteurs d'histoire [...] doivent se méfier des effets improductifs potentiels."

Une tribune dans les Echos prônant l'importance de l'authenticité dans les stratégies de storytelling des marques et l'absence de sens voire l'erreur stratégique que peut constituer une démarche…

Temps de lecture :
30 Mar 2018
Partager

Une tribune dans les Echos prônant l'importance de l'authenticité dans les stratégies de storytelling des marques et l'absence de sens voire l'erreur stratégique que peut constituer une démarche consistant à raconter des histoires en s'appuyant sur  la fiction et non sur l'Histoire. Un point de vue documenté et illustré par l'exemple des Galeries Lafayette signé par Ludovic Cailluet, Professeur de Management Stratégique, d'Histoire du Business à l'EDHEC Business School et chercheur à l'EDHEC Family Business Centre.

Lire l'article en intégralité

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

24.02.2022

Entreprises familiales : les questions qu'elles doivent se poser pour perdurer

  • Alpha Niang , Associé, responsable des entreprises familiales chez KPMG France.
  • Rania Labaki , Associate Professor, Family Business Chair Director
17.05.2018

Déclarer ou ne pas Déclarer : Telle est l’expérimentation !

  • Fabrice LeLEC , University of Lille
  • Emmanuelle Deglaire , Associate Professor