Chaire Management des risques criminels

Cybercrime, fraude, blanchiment d’argent, attentats, contrefaçon, enlèvement, piraterie maritime… : l’entreprise est une cible constante du crime organisé et du terrorisme, mais aussi de hackers, de salariés fraudeurs, de concurrents déloyaux, d’agents publics corrompus et d’états malveillants.

"Maîtriser des risques aussi forts impose de connaître précisément les acteurs criminels et terroristes qui menacent l'entreprise ainsi que les techniques qu'ils emploient, pour développer des solutions de risk management adaptées. Acquérir et diffuser vers l'entreprise cette connaissance rare de risques désormais stratégiques : c'est l'action que conduit chaque jour la Chaire EDHEC Management des risques criminels.

Bertrand Monnet, professeur titulaire de la chaire Management des risques criminels.

Objectif

Depuis sa création en 2005, la chaire vise à former efficacement les étudiants de l’EDHEC Business School et les cadres d’entreprises partenaires de l’école à détecter la présence des risques criminels dans leur environnement, et à décider des mesures de risk management devant être mises en place au niveau stratégique de l’entreprise.

Méthodologie et Réalisations

Afin d’enseigner cette discipline au plus près de la réalité, la chaire appuie ses actions de recherche et de formation sur des études de cas multimédias. Chaque cours allie, ainsi, des présentations académiques, des interventions de grandes entreprises acceptant de présenter leur stratégie de gestion des risques et, également, des interviews filmés sur le terrain de certains acteurs de l’économie criminelle : hackers, trafiquants, pirates, rebelles, contrefacteurs, interrogés dans le cadre de reportages.

Chaque année, la chaire forme plus de 2 000 étudiants de l’école, dans tous les types de programme de l’EDHEC : MBA, Bachelor, PreMaster, Master, Masters of Science, Executive MBA, Advanced Management Programme.

Outils de formation, les études de cas de la chaire management des risques criminels sont également déclinées en support d’information.

Bertrand Monnet a, ainsi, réalisé plusieurs reportages sur le sujet de l’économie criminelle pour l’Express et l’Expansion. Depuis 2017, il a également réalisé cinq grands reportages pour Le Monde, dont une série de trois documents sur l’économie du cartel de Sinaloa en décembre 2020.

La chaire réalise, parallèlement des documentaires TV. Après le documentaire de 52 mn Pirates : menace sur le commerce mondial pour Canal + en 2016, Bertrand Monnet réalise une série de quatre documentaires de 35 mn pour NETFLIX (Dirty cash) et de deux documentaires de 70 mn pour RMC story (Le business du crime).

 

 

 

News

EDHEC Dissemin'actions : septembre 2017
Actualités
- 12-09-2017
Communiquer et actualiser ses résultats de recherche/son expertise au contact d'...