Entrepreneurs

ABRACADABRA, la première start-up de soutiens-gorge upcyclés, zéro déchet et accessibles à toutes les femmes

Abracadabra Upcycling, c’est la première marque de soutiens-gorge upcyclés. La startup collecte les soutiens-gorge que les femmes ne portent plus pour les reconditionner en les remettant à neuf et au…
Temps de lecture :
9 Mar 2022

Abracadabra Upcycling, c’est la première marque de soutiens-gorge upcyclés. La startup collecte les soutiens-gorge que les femmes ne portent plus pour les reconditionner en les remettant à neuf et au goût du jour. L’objectif est de proposer des soutiens-gorge écoresponsables, zéro-déchet et accessibles à toutes les femmes; tant par le prix, que par la diversité des modèles ou des tailles proposées. Marie, ancienne EDHEC, et Margaux, ingénieure, se sont données la mission de démocratiser la mode responsable et l’upcycling.
 

Commandez les premiers soutiens-gorge upcyclés pour soutenir le projet dans le cadre de leur campagne de crowdfunding Ulule pendant le mois de mars 2022 : lien ici.

 

INTERVIEW MARIE THIEFFRY (MSC EDHEC 2017), co-fondatrice de Abracadabra Upcycling

marie.jpg

Comment le Programme Grande Ecole EDHEC t’as préparé à la création d’entreprise ?

Mon master en conseil et stratégie d’entreprise m’a aidé à ouvrir les yeux sur le monde de l’entrepreneuriat. Avant mon parcours à l’EDHEC, je n'avais jamais envisagé de créer mon entreprise. C’est en étant entouré d’entrepreneurs (professeurs et camarades de promo) que j’ai réalisé que l’entrepreneuriat était une possibilité. C’est tout de suite devenu un rêve et un objectif.

Je voulais trouver une idée qui me tiendrait à coeur pour être investie à 100% dans l’aventure.

 

Comment avez-vous décider de vous lancer dans l’aventure Abracadabra ensemble avec Margaux ?

C’est en pleine soirée qu'avec Margaux, nous avons commencé à discuter de lingerie et des soutiens-gorge que nous ne portions plus. L’idée est apparue comme évidente, notre mission devenait de donner une seconde vie à ces soutiens-gorge ! Le lendemain, à 7h30, j'ouvrais mon ordinateur et commençais à écrire toutes les idées dans un document. Quelques semaines après, nous commencions la collecte des soutiens-gorge.

Comment l’Incubateur EDHEC Entrepreneurs accompagne et soutient le développement de Abracadabra?

En décembre, nous avons décidé de postuler à l’incubateur de l’EDHEC. Le campus Jean Arnault à Roubaix venant d’ouvrir, c’était une vraie opportunité pour nous. Depuis mi-janvier, l’équipe d’EDHEC Entrepreneurs nous accompagne dans nos interrogations. Nous avons accès à beaucoup de ressources et de contacts. C’est aussi un plaisir de pouvoir partager au quotidien avec des personnes qui sont dans la même perspective que nous.
 

Quel(s) conseil(s) aimerais-tu partager avec les étudiants ou jeunes diplômés ayant une idée de création d’entreprise ?

Il faut essayer et oser ! Avec Margaux, nous ne venons pas du milieu de la mode ou de l'entrepreneuriat. Depuis quelques mois, on se forme sur ces sujets de manière quotidienne. Nous avons appris à coudre sur de la lingerie spécifiquement pour ce projet et nous nous sommes entourées de professionnels pour apprendre. Vous aurez toujours dans votre entourage qui essaieront de trouver les failles de votre projet. Ils veulent souvent votre bien et c’est parfois leur manière de vous aider. Ne le prenez pas personnellement et continuez à avancer et à essayer !

 

As-tu un message à partager à la communauté EDHEC ?

Si vous avez une idée de création d’entreprise, le réseau EDHEC vous aidera. N’hésitez pas à contacter des anciens EDHEC et à vous rendre disponible à votre tour quand vous serez contactés.

 

margaux_vignette.jpg
INTERVIEW MARGAUX PLUS (HEI 2018), co-fondatrice de Abracadabra Upcycling

a

As-tu toujours voulu créer ton entreprise ?

Je n’ai pas toujours eu l’envie de créer une entreprise, mais j’ai toujours aimé créer. C’est au lycée, que j’ai pris conscience que je voulais faire bouger les choses. On nous a présenté le film HOME de Yann Arthus Bertrand, cela a été mon déclic. J’ai été marqué par ces images et les changements qui s’opéraient sur notre planète. C’est pour cela que j’ai choisi de devenir ingénieure pour pouvoir agir. Après avoir fait mes premiers pas dans un grand groupe de construction, j’avais besoin de faire plus et d’être au cœur du changement !
C’est pourquoi j’ai choisi de monter Abracadabra Upcycling, pour être actrice du changement de la mode.
 

Quelle complémentarité existe-t-il avec Marie ?

Avec Marie, on est super complémentaires, elle a fait l’EDHEC en école de commerce et moi ingénieure : 2 profils qui se complètent super bien, ce qui donne une bonne dynamique au duo. Elle excelle dans l’organisation et elle n’a peur de rien, elle me pousse souvent à donner mon maximum et elle me cadre quand je pars dans 1000 idées en même temps. De mon côté, j’apporte le côté créatif au duo. On se challenge dans nos idées, en étant super raccord sur la manière dont on veut développer Abracadabra Upcycling.

a

.
.
Dans quel état d’esprit est la start-up actuellement ?

La start-up est dans une dynamique super positive, le démarrage de la campagne de crowdfunding se passe super bien. Nous avons atteint près de 350% de notre objectif en 5 jours ! N'hésitez pas à nous soutenir sur Ulule si vous voulez donner un coup de pouce à Abracadabra Upcycling et précommander nos produits. Nos réseaux sociaux progressent, ce qui signifie que le projet se fait connaître, ce qui est une super nouvelle et les retours sur le projet sont très positifs. Nous travaillons sur la passation de la transformation des soutiens-gorge et nous avons plein d’idées en tête ! C’est le prochain gros chantier du projet avec la création du site internet. Plein de choses sont en train de se préparer, restez connectés.
 

Quel(s) conseil(s) aimerais-tu partager avec les étudiants ou jeunes diplômés ayant une idée de création d’entreprise ?

Allez-y, n’ayez pas peur ! Je lis souvent le blog de Guillaume Guibault qui s’appelle « j’y vais, mais j’ai peur » pour moi c’est la définition de l'entrepreneuriat. Vous allez vivre plein d’épreuves qui font peur mais c’est super stimulant et grisant comme expérience. Suivez votre instinct et vos envies, le reste, on verra après !

 

abracadabra.jpg

 

 

Plus d'infos

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

28.11.2022 - Entrepreneurs
Appel à candidatures : rejoignez l’incubateur EDHEC à Lille
L’incubateur EDHEC ouvre son appel à candidatures pour recruter sa prochaine…
10.11.2022 - EDHEC
Les campus de l’EDHEC affichent leur engagement contre les VSS
Citécom, la junior agence de communication d’étudiants de l’EDHEC a lancé un…

Lire la suite

J'aime cette actualité

You voted ‘up’

Partager
14.10.2022 - EDHEC
Entrepreneuriat responsable : quelles sont les pratiques ESG des startups françaises ?
EDHEC Entrepreneurs réalise une enquête inédite en partenariat avec STATION F

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager