[Webinaire] Juriste augmenté, Juriste agile : le recrutement juridique augmenté

EDHEC Augmented Law Institute et Goshaba, start-up proposant la première solution de recrutement qui révèle les potentiels et mesure les soft-skills d’une manière scientifique vous invitent au webinaire "Juriste augmenté, Juriste agile : le recrutement juridique augmenté" le jeudi 26 novembre 2020 de 11h à 12h.

Il s’agira de répondre aux questions suivantes : 

  • Qu’est-ce qu’un juriste agile ? 
  • Quels sont les bénéfices à l’agilité ? Clients, productivité, épanouissement individuel  (résilience, gestion du stress, capacité d’apprentissage…)
  • Comment détecter et développer l’agilité du juriste ? Recrutement - Autres solutions Legal Talent Management (asssessment, talent development, certification

INTERVENANTS

  • Christophe Roquilly, Professeur à l'EDHEC Business School, Directeur EDHEC Augmented Law Institute
  • Djamil Kemal, co-fondateur et co-CEO, Goshaba
  • Jérôme Frizzera-Mogli, Head of Innovation & Business Development, EDHEC Augmented Law Institute
  • Marie Hombrouck, Fondatrice, Atorus Executive
  • Sabine Le Gac, Directrice Juridique, Groupe EDF
  • Muriel Féraud-Courtin, Avocat Associée, Cabinet TAJ ( Deloitte.Legal)

EN DETAIL

Dans un contexte de transformation - VUCA, COVID, Legal Tech -  les clients internes et externes du juriste ont besoin d’agilité1. Le Juriste Augmenté est donc un Juriste Agile. Si le  Juriste Augmenté est un Juriste Agile, le recrutement du Juriste Agile doit-être un recrutement augmenté.

Qu’est-ce que cela veut dire ?  L’équipe experte en Legal Talent Management de l’EDHEC Augmented Law Institute fait le constat suivant. D’une part, il y a déjà des fonctions juridiques très agiles.  “Nous travaillons d’ailleurs avec certaines d’entre d’elles, par secteur,  (UBISOFT pour le secteur Entertainment par exemple) pour comprendre leurs composants d’agilité, l’impact performance ( l’innovation dans le cas UBISOFT) et pouvoir mieux les dupliquer” précise Christophe Roquilly - Directeur de l’EDHEC Augmented Law Institute. D’autre part, il y a la fonction juridique qui sait déjà qu’elle doit être agile, qui a souvent décidé de devenir agile mais se heurte à des freins internes/externes2 pour devenir agile. 

"Dans nos protocoles “Agilité des équipes Juridiques”, nous intervenons sur le triptyque:  outils, processus/rituels, talents (culture, croyances, compétences, comportements,  leadership).  Or, le Droit est avant tout un métier de talents. La caractéristique “Talent” du protocole est donc clé. La fonction juridique a besoin d’agilité mais peine à l’évaluer (“assessment”), la former (“talent development”), la détecter (“recruitement”) et la certifier pour une meilleure mobilité des talents (“certification”)."

Sur le recrutement, la tendance à la reproduction des pratiques historiques et les biais cognitifs inhérents à l’humain peuvent être contre-productifs en matière d’agilité. Et si le recrutement juridique augmenté était une solution ?

Un recrutement augmenté est un recrutement basé sur les compétences, les potentiels tout autant que les diplômes ; un recrutement augmenté est aussi un recrutement qui concilie l’humain et la machine dans le processus de recrutement” précise Djamil Kemal co-fondateur et co-CEO de GOSHABA

C’est la solution proposée par GOSHABA - solution de recrutement qui révèle les potentiels et mesure les soft-skills d’une manière scientifique - qui a retenu notre attention pour lancer des programmes de recherche opérationnels sur le recrutement juridique” conclut Christophe Roquilly.  


1. Etude : "Le droit et ses praticiens vus par les dirigeants, managers et opérationnels" Edition 2020 - EDHEC Augmented Law Institute - Business & Legal Forum.

2. Article AFJE-JEM N°37, p 37-38- Vers une culture d’agilité des équipes juridiques - Christophe Roquilly, Jérôme Frizzera-Mogli