Témoignage
   |
Executive Education
 |
Programmes

My Story – Sonia Botta : "Avec ma formation Executive MBA, j’ai développé ma confiance en moi et accéléré mon évolution de carrière"

Sonia Botta est Vice-présidente Global Citrus au sein du groupe Firmenich, un leader mondial de la création d’arômes et de fragrances. Quand elle décide de s’inscrire à la formation Executive MBA de…

Temps de lecture :
4 fév 2021

Sonia Botta est Vice-présidente Global Citrus au sein du groupe Firmenich, un leader mondial de la création d’arômes et de fragrances. Quand elle décide de s’inscrire à la formation Executive MBA de l’EDHEC à Paris, elle souhaite développer certaines compétences stratégiques, mais surtout construire un leadership plus confiant. Depuis, son évolution professionnelle s’est accélérée, la menant jusqu’à de nouvelles fonctions de direction aux États-Unis. Elle témoigne aujourd’hui de l’impact qu’a eu l’EMBA sur son parcours.

 

“J’ai intégré mon entreprise actuelle il y a plus de vingt ans. Je suis arrivée dans l’univers des arômes et des parfums par hasard : après des études de droit et deux ans de travail à l’étranger en tant que juriste, j’avais besoin d’un emploi alimentaire et j’ai décroché un poste d’assistante commerciale dans le cadre d’un remplacement. Au terme de mon contrat, la direction m’a proposé un poste de management et la responsabilité du back-office.
De promotion interne en promotion interne, j’ai évolué à un rythme régulier. Je suis devenue responsable commerciale, puis responsable grands comptes. L’entreprise a été rachetée plusieurs fois au fil des années, jusqu’à l’être par Firmenich en 2007. À cette occasion, je me suis vu proposer un poste de direction : je suis devenue la Directrice Commerciale de notre activité « Ingrédients Naturels ». Ensuite, j’ai continué à évoluer vers des postes plus internationaux – Firmenich est présent dans plus de 140 marchés dans le monde. Puis est arrivé un moment de ma carrière où j’ai eu le sentiment d’atteindre un plafond. L’idée de suivre une formation  Executive MBA a germé.” 

 

La genèse d’un projet de formation soutenu par son entreprise

“ Je n’en avais pas eu les moyens au moment de faire mes études, mais j’avais toujours rêvé de faire une école de commerce. Au moment où je sentais un léger ralentissement de mon évolution professionnelle, je revenais sans cesse à cette idée. J’avais l’impression qu’il me manquait quelques compétences stratégiques – en finance notamment – et je savais qu’un diplôme de business school m’aiderait à légitimer et à valoriser mon expérience. Par ailleurs, je manquais de confiance en moi et je ressentais le besoin de travailler cette dimension essentielle de mon leadership. À un moment où je me sentais dans ma zone de confort sur le plan professionnel, il fallait que je me crée un nouveau défi à relever : c’était le bon moment rejoindre un EMBA, et celui de l’EDHEC m’intéressait particulièrement.

J’ai présenté mon projet de formation à ma hiérarchie, en expliquant qu’il pourrait nous être mutuellement bénéfique. Mon N+1, Amaury Roquette, qui connaissait bien l’EDHEC, m’a conseillé de foncer : il a accepté de me soutenir en me demandant une contrepartie tout à fait légitime, à savoir que je reste 3 ans au sein de l’entreprise à l’issue de l’EMBA et que j’accepte, si on me le demandait, de partir à l’étranger. Moi qui avais déjà les États-Unis en ligne de mire, j’étais ravie ! Avant même de commencer à me former, de nouveaux horizons se profilaient pour moi."

 

La formation Executive MBA de l’EDHEC : un triptyque connaissances, compétences, confiance

“Avec l’EMBA de l’EDHEC, j’ai beaucoup appris sur le plan financier et stratégique, comme je l’espérais. J’ai pu m’approprier les connaissances et compétences financières essentielles, pour comprendre la valorisation d’une entreprise par exemple, ou être capable d’analyser un bilan. Cela a contribué à nourrir ma confiance en moi. Les cours d’Economy & Global Business m’ont également beaucoup marquée. J’ai l’impression d’y avoir développé une vision du monde et une culture générale nouvelle. Capable de décrypter les mécanismes économiques et monétaires, je me sens plus connectée au monde et à l’actualité.

Plus globalement, la manière dont le programme aborde les nouveaux business models contemporains m’a passionnée. Je pense notamment aux incubateurs visités lors de notre business trip à San Francisco, et à ces entrepreneurs que nous avons rencontrés sur place. Lorsque j’étais étudiante, Internet et la téléphonie mobile n’en étaient qu’à leurs balbutiements. Depuis, toute la manière de mener des affaires s’est transformée et c’est essentiel d’en comprendre les enjeux, d’autant que l’innovation s’inscrit dans le scope de mes responsabilités. J’ai la charge de mettre en place des partenariats d’innovation et de m’interroger sur de nouvelles manières de partager de la valeur. Je dis souvent que cette formation Executive MBA m’a permis de devenir une version 2.0 de moi-même : j’ai effectué une mise à jour en profondeur et je suis devenue plus innovante dans ma réflexion". 

 

Le Consulting Project, projet stratégique et tremplin vers l’avenir

“Le Consulting Project a eu un impact et une valeur considérable pour la suite de mon parcours. J’ai travaillé sur un projet stratégique pour mon entreprise, ce qui m’a permis d’avoir accès à des sujets élargis par rapport à mes responsabilités de l’époque. Cela s’est révélé intéressant pour mon entreprise et pour moi, selon une dynamique gagnant-gagnant. En me permettant de démontrer ma capacité à conceptualiser et à construire une stratégie, ce projet a contribué à enclencher une nouvelle phase d’évolution professionnelle. Les changements que je préconisais dans le cadre du Consulting Project ont été mis en place par mon entreprise, et mes responsabilités se sont élargies en conséquence. Par la suite, je suis devenue Vice-présidente dans ma fonction, et j’ai rejoint le Senior Leadership Team. Quelques temps plus tard, ma direction m’a proposé de rejoindre une autre division aux États-Unis, et j’ai accepté avec enthousiasme de relever ce nouveau défi. Aujourd’hui, le retour sur investissement de cette formation Executive MBA est clair, aussi bien pour moi que pour mon entreprise, qui m’a soutenue depuis le début."

 

L’EMBA, accélérateur d’évolution professionnelle

“ J’ai la chance de faire partie d’une entreprise animée par des valeurs fortes, et qui favorise beaucoup le développement personnel et professionnel de ses collaborateurs – Firmenich est notamment la 7ème entreprise au monde à être certifiée par Economic Dividends for Gender Equality (EDGE) pour son engagement en matière d’égalité hommes-femmes. Personnellement, je considère mon parcours et mon travail comme un "work-in-progress" permanent. Je suis toujours dans une démarche de remise en question et d’apprentissage. Participer à cette formation Executive MBA à l’EDHEC s’inscrivait pleinement dans cette dynamique d’évolution. Cela a nécessité un grand investissement de temps et d’énergie – sans le soutien de ma famille cela n’aurait jamais été possible – mais l’impact est là, évident."

 

Conseil d’Alumni
Pour convaincre votre employeur de vous soutenir, préparez votre projet !

“Si je devais donner un conseil aux professionnels qui envisagent de suivre l’Executive MBA, ce serait de bien préparer son projet avant de le présenter en interne. Avant d’en parler avec mon N+1, Amaury Roquette, j’avais toutes les cartes en main et j’étais prête à passer en revue l’ensemble des modalités avec lui : je connaissais le nombre d’heures que le programme représentait, la liste des cours, le calendrier… J’avais également préparé une demande argumentée écrite. L’objectif ? Le convaincre que mon projet faisait sens non seulement pour moi, mais aussi pour l’entreprise. Il ne faut pas hésiter à parler de retour sur investissement, suivant une approche gagnant-gagnant."

 

Pour en savoir plus sur l’Executive MBA de l’EDHEC, contactez-nous : [email protected]