Executive Education

Négocier une augmentation de salaire - Les 5 erreurs à éviter

Pour demander une augmentation de salaire, il faut savoir choisir le bon moment et, surtout, bien préparer la négociation. Durant l’entretien, il faut rappeler ses réussites, sa valeur pour l…

Temps de lecture :
4 fév 2022

Pour demander une augmentation de salaire, il faut savoir choisir le bon moment et, surtout, bien préparer la négociation. Durant l’entretien, il faut rappeler ses réussites, sa valeur pour l’entreprise et pour son équipe. Vous avez peut-être suivi une formation pour développer davantage vos compétences ou vos soft skills ou pris de nouvelles responsabilités. Il faut oser demander mais il faut également rester réaliste. Il y a plein de conseils et d’astuces pour réussir sa négociation de salaire. Mais il y a aussi des erreurs à éviter.  

DEMANDER UNE AUGMENTATION DE SALAIRE IRRÉALISTE

Soyez juste dans votre demande. Parlez en salaire brut annuel et proposez une fourchette plus qu’un montant fixe. Mais avant tout, renseignez-vous sur les salaires pratiqués dans votre secteur, pour votre métier, à votre niveau d’expertise. Vous pouvez consulter votre convention collective par exemple, sans oublier de garder en tête les salaires pratiqués au sein même de votre entreprise.

 

SE COMPARER À SES COLLÈGUES POUR JUSTIFIER UNE AUGMENTATION

En vous comparant à vos collègues, vous envoyez un signal de non-cohésion ce qui n’est pas rassurant. Surtout, vous ne parlez pas de la vraie raison pour laquelle vous demandez cette augmentation de salaire : parce que vous la méritez !

 

INVOQUER SA VIE PERSONNELLE COMME ARGUMENT CENTRAL

Un mariage, l’arrivée d’un enfant, un prêt immobilier… Ces éléments peuvent bien sûr être évoqués lors de l’entretien, mais ils ne sauraient être un véritable argument. Votre entreprise n’est ni votre banque, ni une caisse d’aide institutionnelle, ni une institution philanthropique. Elle doit trouver un intérêt à vous augmenter.

 

FAIRE DU CHANTAGE AU DÉPART

Vous demandez une augmentation de salaire en vue de continuer de vous investir dans l’entreprise : faire un chantage au départ serait alors contre-productif. Si votre manager sent que vous n’êtes plus impliqué et que seule votre rémunération vous retient, il pourra se poser des questions quant au fait même de vous garder au sein de son équipe.

  

MAL NÉGOCIER

Enfin, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une négociation avant tout ! Ne partez pas perdant, soyez préparé et convaincu et surtout : restez ouvert. Une négociation réussie est un échange à l’issue duquel les deux parties sont satisfaites.

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

23.11.2022 - Executive Education
L’Executive MBA de l’EDHEC – 20 ans de transformation à tous les niveaux
En vingt ans, l’Executive MBA de l’EDHEC a été un accélérateur de carrière pour…

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager
14.11.2022 - Executive Education
Qu’est-ce qu’un Executive Master ?
MBA, EMBA, Executive Master, formations diplômantes, certifiantes… Il est…

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager
08.11.2022 - Executive Education
« J’ai choisi l’EDHEC pour ses valeurs : l’audace, l’exigence et la bienveillance » MY STORY - Diane Clerc
Le Parcours Dirigeants de l’EDHEC a aidé Diane Clerc dans la création de sa…

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager