EDHEC
 |
Institutionnel

Garantir une expérience étudiante optimale, la gestion du handicap à l’EDHEC

À la suite du Handi Day, l’EDHEC a voulu mettre en lumière l’accompagnement dont ont bénéficié les 290 étudiants en situation de handicap sur l’année académique 2022-2023 (177 sur le campus de Lille, 17 pour EDHEC Online, 6 sur le campus de Paris, et 90 sur le campus de Nice).
Un chiffre qui a plus que quadruplé depuis 3 ans (ils n’étaient que 70 étudiants en 2019-2020) grâce au renforcement de la politique handicap de l’EDHEC et au déploiement de moyens techniques et humains conséquents. Une mobilisation de toute l’institution qui a permis de fournir aux étudiants en situation de handicap (ESH) des dispositifs dédiés - de leur inscription jusqu’à leur diplomation – et de leur garantir une expérience étudiante fluide.

Temps de lecture :
13 déc 2023
Partager

Handi Day édition 2023-2024

Des dispositifs adaptés à tous les handicaps, visibles et invisibles

Ségolène Binet est le point de contact privilégié de ces étudiants. En tant que référente handicap, elle détermine avec eux un accompagnement personnalisé en fonction de leur situation.

 « Le rôle d’une référente handicap est tout d’abord l’écoute. Il est important de bien comprendre les besoins de chaque ESH. Nous prenons le temps de voir ensemble de manière individualisée quels dispositifs pourraient le mieux les aider, en lien avec le médecin universitaire. Nous discutons également de leur bien-être. 
Ensuite, grâce à la mobilisation des équipes de l’Edhec, les aménagements sont déployés pour les examens et un suivi est aussi effectué avec les professeurs pour les cours.
Enfin, il y a une vigilance particulière pour leurs stages ou leur mobilité, afin qu’ils soient accompagnés pendant tout leur parcours académique. 
L’objectif est de leur permettre une expérience étudiante épanouie, tant sur le plan scolaire que social.
».  Ségolène Binet, référente handicap à l’EDHEC

« À l’EDHEC, je me sens dans un environnement ouvert, où il n’y a pas de jugement et dans lequel je peux m’exprimer librement sur ce sujet, notamment avec Ségolène. Elle est toujours disponible et à l’écoute pour répondre à mes questions. » Victor, atteint de troubles anxieux

« L’EDHEC a fait beaucoup pour le handicap, notamment en choisissant d’ouvrir un bureau entièrement consacré à cette question. Durant mes années d’étude, je ne me suis jamais senti freiné par ma différence. » Ayrton, atteint de dysgraphie 

« Si j’ai une question, j’envoie un mail à Ségolène et j’ai une réponse dans la journée ou le lendemain, c’est très rapide. Tout se passe vraiment de façon fluide ! » Vincent, atteint de diabète

Une expérience étudiante complète

Dans le cadre d’un comité dédié au handicap, Ségolène s’assure aussi de la prise en compte des besoins des ESH par les différents services de l’école (Relations entreprises, Career Center, Expérience étudiante, Relations internationales, Pilab). Ce travail collaboratif a permis notamment d’identifier les 160 institutions partenaires de l’EDHEC à l’international disposant d’une politique handicap pour réaliser des stages ou des échanges académiques.

« J’ai été accompagné pour mon échange universitaire à Berlin. L’école a transféré mon dossier médical à l’université, pour que je puisse avoir les mêmes aménagements que dans mon cursus en France. ». Ayrton, atteint de dysgraphie

Une attention particulière a été également portée à l’insertion professionnelle grâce à l’envoi d’une newsletter dédiée aux offres de stages et d’emplois et aux rendez-vous individualisés avec l’un des référents handicap du Carrer Center.

Un accompagnement dédié sur les campus

Offrir les conditions nécessaires à la réussite scolaire est aussi l’un des objectifs de la politique handicap menée par l’EDHEC. Pour cela l’école prête des ordinateurs et aménage un tiers temps supplémentaire dans une salle séparée, lors des concours d’entrée et des examens, un dispositif indispensable pour de nombreux ESH.

« Lorsque je suis arrivé à l’EDHEC, je ne savais pas que ma maladie me donnait droit à des aménagements. C’est un ami dans une situation similaire qui m’en a parlé la première fois. Pour les examens, c’est juste parfait ! On a notre salle à nous et un tiers temps qui est ajouté d’office à notre calendrier. Les profs sont conciliants, ils ont bien conscience que nous n’avons pas choisi notre maladie ou handicap. » Vincent, atteint de diabète

« J’avais déjà un accompagnement au collège et au lycée pour ma dysgraphie. Lorsque je suis arrivé à l’EDHEC, j’ai directement monté mon dossier pour avoir le droit de prendre mes cours sur ordinateur et bénéficier d’aménagements spécifiques pour les examens : utilisation d’un ordinateur et d’Excel pour les matières quantitatives, droit à un tiers temps, impression des sujets en A3. J’ai été impressionné par l’adaptabilité et l’écoute dont l’EDHEC a fait preuve, en particulier pour Excel, car il y avait des exercices que j’étais incapable de faire sur Word ! » Ayrton, atteint de dysgraphie 

« Le tiers temps est essentiel pour moi, il me permet si une crise arrive d’avoir 10 min pour sortir, respirer et si nécessaire, m’isoler pour prendre un traitement qui calme mon angoisse. À l’EDHEC, être dans une salle d’examen spéciale n’est pas mal perçu, au contraire, c’est complément accepté. » Victor, atteint de troubles anxieux

Les campus de Lille, Nice et Paris sont par ailleurs accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux malvoyants (abaissement de la hauteur des lavabos, réduction de la hauteur des marches, création de bandes d’aide à l’orientation sur les sols...),

Mettre en lumière la diversité des Handicaps 

À l’EDHEC, l’ensemble des étudiants sont sensibilisés à la question du handicap par le biais du Handi Day. Dédiée à la visibilité de tous les handicaps, cette journée est aussi l’occasion d’accueillir des entreprises partenaires de l’EDHEC venues présenter leurs actions en matière d’inclusion des salariés en situation de handicap (18 entreprises étaient présentes pour l’édition 2023-2024). De nombreuses associations étudiantes de l’EDHEC sont également engagées sur le sujet du handicap : ER7 organise un tournoi de Quadrugby (rugby en fauteuil roulant), MUSIC’ALL créé chaque année une comédie musicale avec des enfants autistes, BLACK’N COOK sensibilise à la cécité en préparant des dîners dans le noir, ...

Faciliter l’accès à l’enseignement supérieur

Grâce à ces dispositifs sans cesse améliorés, l’EDHEC s’engage à ce que les ESH puissent accéder à toutes les dimensions de la vie étudiante (expérience internationale, vie associative, scolarité ...) et mener leurs études dans les meilleures conditions possibles, comme le précise Clément, atteint de dyslexie : « À l’EDHEC, le tiers temps m’est indispensable. Il me permet d’être plus serein lors les examens. Je peux prendre le temps nécessaire pour relire plusieurs fois les questions, bien en comprendre le sens, notamment lorsqu’elles sont rédigées dans une langue étrangère. Sans ce dispositif, je n’aurais pas pu poursuivre ma scolarité dans l’enseignement supérieur. »

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

23.05.2024
Palmarès des écoles de commerce du Parisien Étudiant : l’EDHEC consolide sa 4e position au classement 2024 post-prépa
Pour la 5e année consécutive, le programme Grande École de l’EDHEC maintient sa…
22.05.2024 - EDHEC
Parcourez le 7e numéro de notre newsletter EDHEC Vox
Ce mois-ci dans la newsletter #EDHECVox, nos professeurs et chercheurs…
17.05.2024 - EDHEC
Classements du Financial Times : les programmes inter-entreprises de l’EDHEC intègrent le Top 5 mondial
En progression dans les classements de la formation continue du Financial Times…