Epreuves orales sur le campus EDHEC de Lille : adaptations du format des épreuves en 2021

Publié le 06 mai 2021.


Chère candidate, cher candidat,

La situation sanitaire, quoiqu’en progrès, présente encore nombre d’incertitudes pour les semaines à venir.

Nous souhaitons avant tout être en mesure de vous accueillir sur notre campus de Lille pour les épreuves orales au début du mois de juin, mais aussi avoir la capacité de faire face à une recrudescence de cas qui viendrait menacer les épreuves pendant cette période, au risque de rompre l’égalité de traitement entre tous les candidats.

A cette fin, nous avons sollicité et obtenu du Ministère de l’enseignement supérieur une adaptation de nos épreuves orales, qui pourront en conséquence être organisées cette année en distanciel si la situation sanitaire l’exigeait. Et ce même si nous prévoyons toujours leur organisation sur le campus. 

Les modifications sont les suivantes :

  • La partie collective de notre épreuve de Trilogie est exceptionnellement supprimée cette année. La première partie, ou chaque candidat se présente, retrace son parcours, et expose ses motivations en 4 minutes reste inchangée. La troisième partie d’interaction et d’échange avec le jury passe d’une durée de 20 minutes à une demi-heure. Nous sommes désolés de sacrifier, pour cette année seulement, la dimension collective de notre épreuve, mais le format retenu ne modifie pas la préparation antérieurement nécessaire pour cette épreuve.

 

  • Parallèlement, le format des épreuves de langues est adapté : la préparation porte sur une problématique se rapportant aux cultures et civilisations de la langue étudiée (et non plus sur un texte). La préparation est limitée au quart de l’épreuve, directement devant le jury (soit 5 minutes de préparation, puis 15 minutes d’échange).  Là également, cette adaptation n’induit pas de changement majeur dans la préparation de l’épreuve.

 

Compléments d’information pour les oraux de langues :

Nous sommes désolés d’être contraints de modifier ainsi certaines caractéristiques de l’épreuve, mais la décision est motivée par la sécurité du concours. Les modifications apportées ont pour objectif de permettre une préparation sans rupture d’égalité entre les candidats, dans l’hypothèse où nous serions contraints de basculer l’oral en distanciel. Il s’agit d’une mesure de prudence nous permettant d’assurer que les épreuves orales iront à leur terme cette année.

Voici quelques compléments d’information et exemples :

  • Les sujets proposés seront très variés et ils pourront être d’ordre politique, économique, philosophique, environnemental, technologique etc… (tout comme les articles proposés au concours habituellement). Ils font référence à l’actualité et/ou à des questions récurrentes dans les pays et aires linguistiques concernées.
  • Les examinateurs ont pour mission d’évaluer les compétences linguistiques des candidats et leur capacité à argumenter en langue étrangère et non pas leurs opinions.  
  • Comme c’est le cas habituellement pour les épreuves orales de langues, les candidats peuvent s’attendre à ce que leurs prises de position soient interrogées par les examinateurs, en toute bienveillance.
  • Le terme problématique doit être entendu au sens de questionnement : le candidat doit donc structurer une réponse lors de la phase de préparation.
  • Le sujet est proposé par l’examinateur et non par le candidat.
  • La phase de préparation, si elle se déroule devant l’examinateur pour des raisons pratiques, n’est pas évaluée en tant que telle.

 

  • Anglais: Every law-abiding citizen should be allowed to own a firearm. Discuss.
  • Allemand: Welchen sozialen Wert schaffen Unternehmen für unsere Gesellschaft – und wo vernichten Sie vielleicht auch Werte oder richten Schaden an?
  • Espagnol : ¿Salud? o ¿Seguridad? ¿Puede la salud anular la protección de datos ?

 

Cas particulier des candidats de prépas littéraires ayant choisi le latin ou le grec ancien :

L’épreuve débute traditionnellement par une version, et ce sera également le cas cette année. La longueur en est bien évidemment adaptée à la durée réduite de la préparation et sera donc très limitée. Un dictionnaire est fourni au candidat.

 

Nous espérons vous retrouver sur notre campus lillois au mois de juin prochain, et vous exprimons à nouveau nos regrets d’être contraints à ces adaptations. Nous vous souhaitons également bon courage pour les prochaines semaines, en vous donnant rendez-vous le jeudi 20 mai pour les résultats d’admissibilité.

 

Hugues CONTANT

Directeur du développement stratégique et des admissions

A voir également

[Publication] Juriste du Digital Entertainment : les compétences qu'il vous faut
Actualités
- 17-06-2021
Reconnu pour son expertise dans le développement de compétences et l'accompagnement des...
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) :
Actualités
- 15-06-2021
Yann Battard, (EDHEC Master 1993) a réalisé une carrière dans les médias et le digital...
WEBINAIRE EDHEC IRCE: Lancement d’une nouvelle formation au management agile
Actualités
- 15-06-2021
Dans le cadre du lancement de sa nouvelle formation certifiante à forte valeur ajoutée...
Une start-up dans le secteur de la santé digitale
Actualités
- 15-06-2021
Pourriez-vous nous présenter Medhey ? Medhey est une start-up du secteur de la santé...