Passion et endurance pour ce RAID EDHEC 2017 !

Publié le 06 juin 2017.


Ce mercredi 24 mai 2017, 26 équipes étaient au rendez-vous pour le Raid EDHEC. Un raid consiste en un enchaînement d’épreuves 100% nature et se pratique toujours en équipe. Il combine différentes disciplines, on retrouve en général la course à pied, le VTT et la course d’orientation, auxquelles peuvent s’ajouter le Run&Bike, le Canoë, le Tir à l’arc, le Biathlon, le Canyoning, la Via Ferrata… Un raid est donc une véritable aventure qui allie endurance, polyvalence et esprit d’équipe, le tout dans un cadre naturel privilégié.

L’intégralité de la 24éme édition du Raid EDHEC se déroule en orientation : des cartes indiquent l’emplacement des différentes balises et l’ordre des épreuves du jour est dévoilé le matin même. Les raideurs doivent utiliser habilement leur sens de l’orientation et effectuer des choix stratégiques quand il s’agit d’arbitrer entre différents chemins ou quand il faut déterminer s’il est intéressant d’aller chercher une balise bonus. Tout au long de la course, les concurrents découvrent des paysages exceptionnels, laissent s’exprimer leur passion du sport et de la compétition et partagent des sensations inoubliables.

C’est sous le regard attentif et chaleureux de l’organisation que le top départ est donné sur les coups de 13h. S’élancent alors les équipes dans les montagnes de l’arrière-pays niçois. L’étape peut être suivie en temps réel sur internet afin de permettre aux proches, aux familles, aux amis et aux sponsors des raideurs d’accompagner, de loin, leurs équipes. "« La 24ème édition du Raid EDHEC démarre (très) fort : le premier trail de l’événement consiste en l’ascension du Serre Gros, soit presque 900m de D+ sur 7 km. Il faut ensuite pousser jusqu’au Pic de Chamatte, à presque 2000m d’altitude, en empruntant la Crête, ce qui donnera lieu à des panoramas uniques sur le lac de Castillon en contrebas. La partie VTT débute à la Colle Basse. Les plus en jambes peuvent se tester sur la piste menant au Puy de Rent à 2000m d’altitude, mais tous doivent redescendre dans la vallée jusqu’au village d’Annot, ce qui peut s’avérer technique par passage. Pour en finir avec cette première journée d’épreuves, il faut rallier l’arrivée sur la place centrale de Braux, située aux alentours de 1000m d’altitude. »

Le départ de la deuxième journée est donné en VTT : au programme d’abord la montée sèche jusqu’au Col du Fa, puis le début de la portion de trail dans les environs de Castellet-les-Sausses, passant notamment par l’Aiguille, qui surplombe le village de Daluis. Les vélos sont récupérés à Daluis. La première balise après avoir franchi le Var se situe au terme d’une portion de VTT menant à Saint-Léger. Il faut ensuite se diriger vers le départ de l’épreuve de canoë-kayak, qui a lieu sur le Var au niveau du Pont de Gueydan ; la Crête de la Lette, à 1400m d’altitude, se dresse entre ces deux endroits. Le bivouac d’arrivée, proche d’Entrevaux, concorde avec la fin du kayak… Pour autant cela ne marque pas la fin d’une journée décidément bien remplie : se tient dans la Citadelle d’Entrevaux une Course d’Orientation. Crevaisons, ampoules, mais aussi points de ravitaillements et panoramas s’enchainent jusqu’au départ de l’épreuve de canoë-kayak, devenue canoë-rafting pour des raisons de sécurité.

La troisième étape est la plus longue de ce 24ème Raid EDHEC : presque 60km et 1900m de dénivelé positif à parcourir, hors bonus, avec du VTT et du trail. L’étape est décisive pour la course par sa position dans la semaine, sa longueur et ses choix stratégiques. " Il faudra se lever tôt en cette troisième journée d’épreuves : le départ est donné à 5h du matin pour un trail de nuit jusqu’au Col de Rigaudon, comprenant des passages très raides, pour un total de 900m de D+. Le J3 est pourtant une journée à majorité VTT ; les choix d’orientation peuvent s’avérer cruciaux à ce niveau-là de la compétition. Un ultime trail attend les concurrents aux Ferres, et qui doit les mener au bivouac d’arrivée à Bouyon.

« Après trois journées éprouvantes, la quatrième semble plus abordable, mais elle est dominée par le trail : d’abord du bivouac de Bouyon à Bézaudun-les-Alpes, puis du Col de Vence jusqu’au bivouac d’arrivée en marge de la ville, en passant par le Baou des Blancs et le Gué de Malvan ; la portion VTT, courte mais technique, passe dans les environs du Mouton d’Anou. Pour se démarquer, il faudra très probablement aller chercher un maximum de balises bonus, éparpillées dans le coin des Baous. A l’issue de la journée, une épreuve d’adresse attend les participants : il s’agit, comme l’année dernière, du biathlon. »

La dernière étape du Raid EDHEC est traditionnellement plus légère. Les participants entameront cette dernière étape par un tronçon de VTT passant par la Colle Loubière, Le Loup et allant jusqu’à la Grotte de la Chèvre d’Or. Suivra un arrêt chrono le temps de traverser Roquefort-Les-Pins où les attendra un point de ravitaillement. A partir de là, les participants entameront un trail jusqu’à Biot et iront ensuite jusqu’à Villeneuve-Loubet. C’est alors pratiquement la fin de cette édition du Raid EDHEC. Les participants parcourent, durant un arrêt chrono, la Promenade des Anglais.Sur le podium, nous trouverons en troisième le team Courir Ensemble dans lequel coure Emilie Lecomte, marraine de cette édition du Raid EDHEC, en deuxième le team Oh Fada et en première position le Team Générale d’Epargne – Sérénigest. Une hola est faite pour chaque équipe montant sur la scène. 

Rendez-vous aux raideurs l’année prochaine pour la 25ème édition du Raid EDHEC, qui marquera le quart de siècle de ce raid et qui fera partie du championnat de France de raid. L’intégralité de cette édition est consultable sur www.raidedhec.com.

A voir également

Otherwise#5 est en ligne !
- 21-09-2017
Découvrez l'interview exclusive d'Emmanuel Métais, directeur général d'EDHEC Business...
EDHEC Dissemin'actions : Octobre 2017
- 20-09-2017
Communiquer et actualiser ses résultats de recherche/son expertise au contact d'...
- 08-09-2017
Le Financial Times classe le Master in Management de l’EDHEC Business School dans le top 20 mondial, pour la 4ème année consécutive, à côté de prestigieuses institutions internationales...
- 04-09-2017
Antoine Dubuy, étudiant Master 2 EDHEC de la MSC Corporate finance & Banking a participé à l’Iron Man de Vichy ce 27 août.   Antoine s’est classé 230 ème sur 1400 participants...