EDHEC Grande Ecole
 |
RSE
Programmes
Vie Etudiante

« Soyez la différence dont le monde a besoin »

Diplômé du Programme Grande école en 2022, Fabiano Machado da Rocha est consultant RSE chez PwC. Il nous partage son expérience du programme et la création de Rise, une nouvelle association.   

 

Temps de lecture :
18 jan 2023

 

Vous avez terminé le Programme Grande École (PGE) en 2022. Quels sont les faits qui ont marqué votre parcours au sein de programme ?

En venant d’une licence, ce qui m’a marqué le plus en PGE est la pratique versus la théorie. Certes, nous voyons beaucoup de théorie managériale, mais apprendre avec des cas pratiques le business a énormément fait la différence. Cela nous apprend à voir au-delà de la théorie, à développer des softs-skills, ainsi qu’à travailler en groupe, car il y a beaucoup de projets collectifs. Toutes ces compétences s’avèrent fondamentales pour travailler dans le monde de l’entreprise.

Vous avez co-fondé Rise. Pourriez-vous nous parler de cette association étudiante et de vos motivations à la créer ? 

Je ne sentais pas d’affinités particulières avec les associations existantes à l’EDHEC et avec les activités qu’elles proposaient.

 

Rise est la première association LGBTQ+ de l'EDHEC et c’est une révolution. L’association a été pensée pour rompre le paradigme sociétal d’un monde non-inclusif. L’ambition de cette association a été de rassembler les personnes engagées pour l'égalité des droits et de sensibiliser les étudiants sur les thématiques liées au genre et à l'orientation sexuelle, peu importe leur sexualité. Rise n’est pas une communauté, mais un rassemblement de tous les gens en faveur de l’inclusion.

 

 

Vous avez effectué votre stage de fin d’études chez TotalEnergies. Quelle est votre perception de l’évolution du secteur de l’énergie en matière de développement durable ?

Personnellement, je pense que l’énergie est au cœur du développement durable, non pas comme une fin en soi, mais à la fois comme l’un des moyens indispensables de réussir la transition écologique et nous mettre sur le chemin de l’Accord de Paris et la lutte contre le changement climatique. Nous ne pouvons pas penser à un sujet, sans évoquer l’autre.

Même si aujourd’hui, nous sommes loin de l’indépendance aux énergies fossiles par l’efficacité énergétique et les énergies vertes, l’évolution du secteur énergétique et la fin des énergies à base de pétrole va transformer toute la société comme un effet cascade. Nous parlons d’une restructuration sociétale basée sur l’énergie décarbonée, afin de parvenir au « découplage », c’est-à-dire permettre une croissance économique simultanée à une baisse des consommations de ressources non-renouvelables et des impacts environnementaux de nos sociétés.

 

Vous avez choisi le MSc in Global & Sustainable Business en Master 2. Pourquoi ? Que diriez-vous de ce programme si vous deviez le pitcher ?

Premièrement par mon appétence à des sujets avec une dimension internationale. Mon profil matche très bien avec des sujets qui nécessitent une approche multiculturelle et une ouverture d'esprit. Deuxièmement, par sa spécialisation en développement durable. J’ai toujours été intéressé par la façon dont l’être humain impacte l’environnement et la planète. J’ai toujours voulu trouver une voie où je peux faire la différence pour le monde et défendre l’environnement.

Le MSc in Global & Sustainable Business nous apprend à développer la capacité de compréhension et d'évaluation des situations de gestion dans un cadre international avec un regard critique sur la protection de l’environnement, à maîtriser des stratégies de croissance durable et qui respectent la planète et les droits de l’Homme.

 

Vous avez intégré PwC. Quelles sont vos missions ? À quoi ressemble votre quotidien ? En quoi le PGE vous a préparé à ce poste ?

J’accompagne les entreprises dans l’élaboration et l’évaluation de leurs stratégies et transformation en matière de développement durable. Plus précisément, je conseille les sociétés pour les aider à maîtriser et sécuriser les risques environnementaux, la Due diligence environnementale aux nouvelles réglementations sur le climat.

Premièrement, le PGE de l’EDHEC Business School m’a donné tout le bagage théorique et un regard critique vis-à-vis de la stratégie d’entreprise, m’a appris à penser à la croissance économique d’une manière écologiquement soutenable, ainsi qu'à travailler en équipe, faire la différence, être convaincant, des savoir-être très importants dans le business.

Le slogan de l’EDHEC est make an impact. Quel adjectif aimeriez-vous ajouter à ce slogan ? Comment vous l’appropriez-vous ?

Make a different impact. À vrai dire, je dirais plutôt « Be an impact ». Aujourd'hui, nous avons besoin plus que faire la différence, mais d’être la différence dont le monde a besoin. La nouvelle génération va devoir faire face à des défis à la fois sociaux et environnementaux sans précédent, et être acteur du redressement, de la restructuration d’un monde et d’un modèle économique qui n’est plus soutenable. Nous avons individuellement besoin d’être la différence.

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

15.12.2022 - EDHEC Grande Ecole
Un parcours sans faute
Valentine Guerni a intégré la Société Générale en tant qu’Analyste M&A…

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager
08.12.2022 - EDHEC
Classement Challenges 2023 : L’EDHEC 3e école de management en France
Selon le classement publié par le magazine Challenges ce jeudi 8 décembre, l’…