Au-delà de la classe préparatoire, une expérience de vie

Publié le 24 novembre 2020.


En France le sujet de la classe préparatoire déclenche invariablement des polémiques bien gauloises. Pour objectiver le débat, l'EDHEC NewGen Talent Centre a interrogé les étudiants en fin de classe préparatoire sur leur expérience et leurs aspirations professionnelles.

Souvent caricaturée par ses détracteurs comme deux années de bachotage dans l'unique objectif de la réussite d'un concours, la classe préparatoire est pourtant jugée comme enrichissante par 95% de ses étudiants ! 87 % des élèves la qualifient de challengeante et passionnante.
 
UNE EXPÉRIENCE STIMULANTE ET HEUREUSE

Pour battre un peu plus en brèche les stéréotypes, 79 % des préparationnaires jugent que l'expérience a été heureuse et 72% jugent qu'il s'agit d'une expérience collective.
Certes le niveau de pression ressentie en prépa est important : 6,5 sur une échelle de 10 pour les garçons et 7,2 sur 10 pour les filles mais il s'agit d'une pression qualifiée de motivante par près de 7 jeunes sur 10.

D'ailleurs les préparationnaires conviennent que l'étudiant adapté à la prépa est motivé, travailleur et organisé mais aussi curieux, confiant, courageux mais humble. La stimulation intellectuelle a été la première source d'épanouissement des élèves suivi du développement de leurs qualités personnelles et de l'envie de se dépasser. A l'inverse de ce qui est souvent reproché au système des concours, 78 % des préparationnaires ont bénéficié de l'esprit de camaraderie et 69% du cadre de travail rassurant pour se réaliser.

“ Je pense avoir énormément changé, évolué, durant ces deux années de prépa qui furent enrichissantes. Je suis apte aujourd'hui à avoir de vraies opinions, à animer un débat sans me démonter, j'ai pris confiance en moi et j'ai également appris à me connaître. 

 LE CHOIX D'UNE EXPÉRIENCE TRANSFORMATRICE

Tous les préparationnaires nous ont indiqué à quel point ces deux années les avaient fait se connaître et grandir. S'ils ont choisi ce parcours pour la qualité des enseignements (84%), le challenge qu'il représentait (83%) et l'acquisition de méthodes (82%), ils parlent finalement de leur prépa comme d'une expérience de vie, une expérience transformatrice.
Pour ces préparationnaires, les alternatives à la classe préparatoire ont été dans l'ordre les voies sélectives ou exclusives de l'université, d'autres types de classe prépa, des cursus spécifiques et sélectifs comme les sciences politiques. 

Concernant l'impact de la crise sanitaire, 85% ont terminé leur prépa en confinement au domicile familial. La moitié des répondants ont regretté la suppression forcée des épreuves d'admissibilité. Selon eux, ces oraux auraient pu équilibrer les promotions avec des profils moins académiques, des personnalités plus variées, ou leur permettre de découvrir leur future école et de créer du lien.
A la veille des concours 2020, au cœur d'une année de crise sanitaire qui a tant affecté les étudiants après deux années de travail intense, ils étaient 76% à indiquer qu'ils referaient cette expérience, 16% à ne pas se prononcer et 8% à choisir un autre système. Ceux à qui cette expérience n'a pas convenu évoquent le rythme trop soutenu d'un système pas fait pour eux et parfois choisi sous influence de leurs proches. 

CONFIANCE ET OPTIMISME POUR L'AVENIR

Enfin, dans le dernier volet de notre étude sur leurs aspirations professionnelles, il est intéressant de constater que la crise sanitaire a très peu affecté la confiance des élèves de prépa à intégrer le marché de l'emploi et à entreprendre avec un regain d'intérêt confirmé pour la France.
Ils plébiscitent des entreprises à taille humaine et innovatrices où les salariés appartiennent à des équipes pluridisciplinaires et agiles qui fonctionnent en mode projet dans des secteurs et sur des fonctions encore très marqués par le genre.

“ La qualité de l'enseignement […] est des plus enrichissantes et permet d'avoir une vision plus claire sur le monde et son fonctionnement. De plus, les rencontres que j'y ai faites sont extraordinaires. J'ai tissé des amitiés qui, je pense, vont être durables. 

CHIFFRES-CLÉS DE L'ÉTUDE

  • 95% considèrent l'expérience de la prépa enrichissante
  • 92% jugent que l'acquisition de qualités personnelles a contribué à leur épanouissement
  • 78% jugent que l'esprit de camaraderie a contribué à leur épanouissement

 
 Depuis de nombreuses années la classe préparatoire n'est plus l'unique voie d'accès aux grandes écoles mais elle continue d'être critiquée souvent par ceux qui ne l'ont pas expérimentée, l'ont suivi sous contraintes ou il y a plus de 25 ans...Or les classes préparatoires ont changé, les enseignants, les contenus des enseignements et méthodes pédagogiques ont évolué. Ce sont ceux qui la vivent qui en parlent le mieux et c'est l'objectif de cette étude 
Manuelle MALOT, Directrice de l'EDHEC NewGen Talent Centre

A voir également

Classement The Economist Which MBA 2021 : l’EDHEC poursuit sa progression et se positionne au 7ème rang mondial
Actualités
- 22-01-2021
Le classement « Which MBA » publié ce jour par le magazine The Economist conforte la...
Jeunes diplômés : de nouvelles aspirations professionnelles
Actualités
- 20-01-2021
La génération Z est la petite dernière à faire son entrée sur le marché du travail....
Actualités
- 18-01-2021
A partir du 27 janvier 2021 participez à une série de débats intitulée « EDHEC ONLINE DEBATES », ayant pour objectif d’expliquer l’innovation et l’impact de la recherche en management sur...
Actualités
- 15-01-2021
Léopoldine KOECHLIN (MSc EDHEC 2020) , Victor VALLET (University of Westminster 2020)...