EDHEC
 |
Institutionnel

Global Impact Projets : l’EDHEC va à la rencontre de ses partenaires camerounais

À partir du 1er février 2024, les étudiants des programmes BBA et grande école de l’EDHEC Business School auront la possibilité de candidater à une nouvelle modalité de départ à l’international : les Global Impact Projets (GIP). Ce séjour à l’étranger, qui débutera dès le mois de juin 2024, leur permettra de valider leur expérience internationale, en s'engageant pendant un semestre au sein d'organisations non gouvernementales ou d'associations à but non lucratif en tant que volontaires sur le terrain. Au début du mois de décembre 2023, Sonia Gastaud, Head of Global Impact & Mobility Programmes et chargée des GIP s’est rendue à Douala et Yaoundé au Cameroun, pays comptant un grand nombre de partenaires des Global Impact Projets. L’objectif de ce déplacement : rencontrer les associations partenaires des GIP, visiter les espaces où seront localisées les missions proposées aux étudiants durant leur mobilité et s’assurer des meilleures conditions d’accueil possibles

Temps de lecture :
29 jan 2024

Sur place, Sonia Gastaud a notamment visité une maison de santé alimentée de panneaux solaires installés par l’Association de la Jeunesse Verte du Cameroun, un centre d’accueil pour enfants, coordonné par Agapé ou encore la Mairie de Yaoundé II, qui de concert avec le Réseau des Jeunes Volontaires Francophones du Cameroun, propose des projets verts pour la ville de Yaoundé : « Il est essentiel d’être au plus près des missions qui seront proposées aux étudiants GIP, précise Sonia Gastaud. Sur le terrain, j’ai pu témoigner à nouveau de l’impact des actions menées par nos partenaires. Ces associations, par le biais de leurs bénévoles et salariés, s'engagent activement dans l'amélioration des conditions de vie des habitants de Yaoundé et Douala. Leurs actions visent à lutter contre la pauvreté, à offrir un accès à l'éducation, ou encore à sensibiliser les populations aux risques sanitaires, dans un contexte où l'accès à l'eau est limité selon les territoires. Des défis auxquels seront confrontés les étudiants qui choisiront dans le cadre de leur projet de partir au Cameroun. Des missions qui les changeront à jamais. »

 

À l’occasion de ce déplacement, l’EDHEC a organisé à l’institut français de Yaoundé une après-midi-rencontre avec les trois associations partenaires GIP de l’EDHEC au Cameroun (Association de la Jeunesse Verte du Cameroun, Jeunes Volontaires Francophones du Cameroun et Agapé), ainsi que des membres de France Volontaires au Cameroun, la plateforme française de volontariat international, rattachée au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. C’est notamment grâce à l'aide de l’antenne de France Volontaires à Yaoundé que l'EDHEC a pu identifier des associations susceptibles d’accueillir les étudiants de l’école pour des missions de solidarité au Cameroun. Lors de cette session, les associations partenaires des GIP, l’EDHEC, et France Volontaires ont travaillé sur les prochaines étapes de la préparation des GIP. Celles-ci incluent notamment une harmonisation des missions, garantissant que le contenu de l’ensemble des missions proposées aux étudiants de l’EDHEC au Cameroun réponde aux critères d’obtention du certificat Global Impact Projects ou d’une validation de 30 crédits, pour les étudiants du BBA
 

Outre le Cameroun, l'EDHEC a également conclu des partenariats académiques ou associatifs en Inde dans le cadre de ses Global Impact Projets (GIP). 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser