La Chaire EDHEC Open Leadership for Diversity and Inclusion s'engage au côté du Collectif Usages Numériques et Egalité.

Publié le 26 octobre 2020.


Engagée depuis sa création en faveur des pratiques d’inclusion et de la diversité au sein des organisations, la Chaire EDHEC Open Leadership for Diversity and Inclusion rejoint aujourd’hui le Collectif Usages Numériques & Egalité.

Formé à l’initiative de la startup Mailoop spécialiste de la transformation des pratiques numériques, le collectif souhaite attirer l’attention sur les enjeux de l’égalité hommes/femmes à travers l’usage du numérique.

Un objectif cohérent avec l'activité de la Chaire EDHEC Open Leadership dont la vocation première consiste à questionner les pratiques et les représentations individuelles et organisationnelles et à faire des recommandations pour faire progresser la diversité et le sentiment d’inclusion au sein des organisations.

Hager Jemel, Directrice de la chaire et du programme Pré-Master et Magalie Vigé, Ingénieure de recherche à la chaire qui ont rejoint le collectif pour participer à une réflexion et mettre en œuvre des études expliquent :

 « Ce collectif nous permet de creuser un sujet peu exploré et pourtant essentiel. Nos ateliers et rencontres régulières nous permettent de croiser nos différents points de vue et à mettre nos forces ensemble pour avancer rapidement et obtenir collectivement des résultats concrets.

La question de l’égalité au travail entre les femmes et les hommes n’est pas nouvelle et n’est pas liée aux outils numériques. En revanche, l’usage de ces outils peut soit exacerber cette inégalité, soit l’atténuer, soit enfin la maintenir dans son état actuel. Dans tous les cas, il nous donne le moyen de mieux l’observer afin de mieux s’y attaquer. »

Le projet de ce collectif s’inscrit, en effet, dans un contexte où l'avenir du télétravail fait débat en France et l'usage du numérique n'a jamais été aussi prégnant.

Plus précisément, il consiste à fédérer des acteurs de la diversité et de l'inclusion au sein de grandes entreprises et d'institutions publiques afin de s'interroger sur les différences d’utilisation des outils de communication à distance entre les femmes et les hommes et leurs impacts sur l’égalité au travail. Deux questions se posent : Existe-t-il un biais de genre dans l’utilisation des outils de communication à distance ? Si oui, comment ce biais ce manifeste-t-il et quelle en sont les conséquences ?

Pour répondre à ces questions, le groupe va réaliser :

- Une enquête à visée exploratoire afin d’identifier les zones de vigilance en termes d’égalité liées à l’usage des outils de communication à distance et des différences d’utilisation potentielles entre les femmes et les hommes;

- Une mesure de ce biais et des usages différenciés via les « traces numériques » ;

- Une enquête quantitative approfondie sur les différences d’utilisation des outils numériques et leurs conséquences sur l’égalité, l’équilibre vie professionnelle vie privée, le sentiment d’inclusion et la performance organisationnelle. 

Ces études donneront lieu à la publication d'un livre blanc sur les usages des outils de communication à distances et leurs conséquences sur l’égalité avec des recommandations pour améliorer les pratiques, à destination des organisations. 

Participez à l'étude

A voir également

Investor Awards : l’implication des jeunes générations dans l’actionnariat
Actualités
- 14-10-2021
Le jury des Palmes des Jeunes Actionnaires a été invité le 12 octobre 2021 à remettre...
Crédit Agricole Nord de France, Amundi et Crédit Agricole CIB, partenaires du MSc « Climate Change & Sustainable Finance » de l'EDHEC Business School
Actualités
- 07-10-2021
Trois acteurs majeurs du Groupe Crédit Agricole, présents dans les secteurs de la...
Osertech, la start-up qui rend possible l’achat et la vente d’équipements industriels d’occasion
Actualités
- 06-10-2021
Avec Osertech, Grégoire Tabeau (BBA EDHEC 2019) souhaite devenir la référence...
Career Centre : un accompagnement personnalisé pour orienter sa carrière
Actualités
- 05-10-2021
Mathilde Finiel, étudiante de la Grande école, aujourd’hui en Master 2 a opté pour le...