Rencontre avec Mayeul Le Guern, Président 2020/2021 de l'association Total EDHEC Entreprendre

Publié le 25 octobre 2020.


Total EDHEC Entreprendre est une association de l’EDHEC Business School, regroupant une quarantaine étudiants passionnés. Elle est à l'origine du 1er concours de startups organisé par des étudiants en France (+350k€ de dotations). Rencontre avec son président 2020/2021, Mayeul Le Guern.
 

Qu’est-ce qui te plaît dans l’entrepreneuriat ?

Objectivement, beaucoup d’aspects me plaisent dans l’entrepreneuriat. Que ce soit le côté challengeant d’un projet dont on est à l’initiative, en passant par la quête d’un certain sens dans ce que l’on réalise et ce pourquoi nous le réalisons. L'idée même de pure et simple contemplation d’un projet dont vous êtes à l’origine me plaît. Mais par-dessus tout, je pense que ce qui me plaît le plus, c’est le fait même de créer et d’innover. Car créer, autant dans l’idée en elle-même que dans sa réalisation, c’est bel et bien, à mon sens, entreprendre.

Venant d’une classe prépa aux écoles d’ingénieur, mon goût pour cette notion a pu continuer à s’épanouir. Ma formation, en plus de m’avoir apporté une certaine rigueur, m’a également permis de mettre à l’épreuve et de développer ma créativité, notamment face aux problèmes que l’on peut rencontrer durant la mise en pratique d’une idée.

Cette créativité est salutaire et peut être redoutablement efficace lorsque l’on décide d’entreprendre. Cette dernière est aussi liée à une certaine capacité de recul, une aptitude à voir les problèmes, ou plutôt les enjeux, autrement que l’idée qu’on s’était fait d’eux dans un premier temps.

Vous l’aurez compris, l’entrepreneuriat me plaît pour de multiples raisons, je considère cette expérience comme potentiellement très formatrice dès lors qu’on souhaite la vivre et s’y investir pleinement, et je la recommande à toutes celles et ceux qui souhaiteraient expérimenter une certaine notion de liberté dans leurs idées autant que dans leur réalisation.

 

Pourquoi as-tu souhaité rejoindre l'association Total EDHEC Entreprendre (TEE) ?

Parmi les raisons qui m’ont poussé à rejoindre Total EDHEC Entreprendre, je citerais en premier l’opportunité de côtoyer un milieu extrêmement riche !

Le monde des startups peut paraître parfois un peu opaque pour les non-initiés, TEE m’a permis d’en apprendre plus que je n'aurais pu l'imaginer, dépassant largement mes attentes.

Mais au-delà de ce que TEE pouvait m’apporter, c’est aussi la capacité de l’association à avoir un impact positif et fort de sens qui a compté pour moi. En effet notre concours de startups, le premier organisé par des étudiants en France, permet de mettre en valeur des projets à fort potentiel, et de leur fournir un accompagnement, qu’il soit financier ou structurel grâce à nos partenaires comme CapGemini ou IBM mettant notamment à disposition leur expérience auprès des vainqueurs du concours.

Le fait de m’investir dans une association dont le projet avait un réel impact sur le monde qui m’entoure que ce soit économiquement ou socialement parlant a aussi joué dans ma décision.

Dans tous les cas, le projet intrinsèque de l’association qui est de promouvoir l’entrepreneuriat en France revêt un nombre si important d’atouts que chacun peut y trouver des raisons pertinentes de rejoindre TEE !

 

Quels sont les grands projets de l’association Total EDHEC Entreprendre pour 2020 /2021 ?

Malgré le contexte particulier, il est important pour tous les membres de l’association de savoir faire face aux enjeux actuels. La mentalité que nous adoptons est d’ailleurs de voir cette crise, non pas comme telle, mais comme une opportunité de se dépasser, de proposer des projets novateurs et potentiellement inspirants.

A titre d’exemple, chaque début d’année nous organisons le Concours Inter-Assos (CIA), qui permet à chaque association de l’EDHEC de pitcher son projet face aux 800 nouveaux intégrés, le tout dans le grand amphithéâtre de l’école.  Bien entendu, nous savions qu’il allait être compliqué de conserver un tel format pour des raisons sanitaires. Néanmoins notre réflexe premier a été de prendre le problème à bras le corps, nous avons, dès Mai, contacté l’administration de l’EDHEC en proposant différents scénarii à choisir et affiner en fonction de l’évolution du contexte. A la clé : un scénario hybride qui a permis de conserver le show inhérent à l’évènement tout en respectant les mesures en vigueur. Avec une diffusion régulière pendant 4 jours des pitchs associatifs, enregistrés dans le grand amphithéâtre, sur notre page facebook, cette 8è édition du CIA a rencontré un franc succès et a rempli sa fonction première : permettre à chaque nouvel intégré de découvrir l’ensemble du large et riche tissu associatif de l’EDHEC.

Pour ce qui est des autres projets de l’asso, nous ne pouvons bien-évidemment pas ignorer le concours national de startups, auquel nous consacrons la majorité de notre temps. Comme pour le CIA, durant lequel nous avons montré notre capacité d’adaptation, le concours sera le résultat d’une réflexion avisée mais pas moins ambitieuse. En effet nous projetons de réaliser ce dernier à Station F, nous sommes actuellement en relation avec. Dans tous les cas le principal reste, comme je le disais, l’impact positif que nous aurons autour de nous, c’est-à-dire la mise en avant de projets à fort potentiels que ce soit en termes d’expansion et de création d’emploi.

Bien-sûr nous ne nous arrêtons pas là : cette année encore nous avons à cœur d’avoir un impact sociétal. C’est pourquoi nous travaillons main dans la main avec l’Ombre et la Plume, association de l’EDHEC, pour aller sensibiliser des jeunes du milieu carcéral à l’entrepreneuriat. Cette sensibilisation, nous la proposons également à des collégiens et lycéens venant de milieux moins favorisés car il est essentiel pour nous de pouvoir donner l’opportunité à chacun de s’investir dans un projet.

Aussi cet été, nous avons décidé de monter un projet qui a lieu tout au long de l’année : EDHEC Startup Conseil. Le principe est simple : aider les jeunes startups à réparer un dossier complet qui répond aux attentes de de futurs investisseurs Cette aide se veut efficace et propose un accompagnement adapté à chacun.

Bien évidemment d’autres projets sont à l’étude, à TEE il est primordial de savoir se renouveler et nous encourageons toute prise d’initiatives. Pour ne citer que quelques idées, vous verrez potentiellement notre association agir de manière plus rapprochée encore avec l’incubateur de l’EDHEC, travailler avec le Career Center de l’école, ou encore opérer avec l’Agora, l’association de conférences et débats !
 

Enfin je tiens à remercier tous nos partenaires, qui ont choisi de faire confiance à notre équipe, dont la motivation et le professionnalisme sont les principales caractéristiques. C’est aussi grâce à eux qu’à TEE nous avons l’impact que nous connaissons aujourd’hui et que nous pouvons proposer des projets pertinents, nous l’espérons, pour tous.

Plus d'infos

A voir également

Management à distance : les bonnes pratiques à adopter
Actualités
- 23-11-2020
En 2020, le télétravail est devenu bien plus quune tendance, se transformant en...
Management empathique : quels avantages pour vous et votre entreprise ?
Actualités
- 20-11-2020
Le rôle du manager déquipe savère complexe. En effet, non content daccompagner vos...
Le programme Grande École, ouvrir le champ des possibles
Actualités
- 19-11-2020
Quel a été votre parcours avant l’EDHEC ? J’ai intégré l’EDHEC et le Programme Grande...
Michael Antioco est nommé Doyen du Corps professoral et de la Recherche
Actualités
- 19-11-2020
L'EDHEC Business School est heureuse d'annoncer la nomination de Michael Antioco au...