EDHEC

Schola Africa, une association résiliente aux résultats concrets

Laure Alonso, étudiante en M1 du Programme Grande Ecole à l’EDHEC, est présidente de l’association Schola Africa cette année. Elle nous présente son association, qui agit concrètement pour un impact…

Temps de lecture :
24 Aoû 2020
Partager

Laure Alonso, étudiante en M1 du Programme Grande Ecole à l’EDHEC, est présidente de l’association Schola Africa cette année. Elle nous présente son association, qui agit concrètement pour un impact positif, à distance et sur le terrain.

Qu’est-ce que Schola Africa ?

Schola Africa est une association de solidarité internationale favorisant la scolarisation au Sénégal et au Burkina Faso. L’association existe depuis 2000, lorsqu’un étudiant de l’EDHEC et un instituteur burkinabé ont décidé de travailler main dans la main pour améliorer les conditions d’éducation primaire en Afrique de l’Ouest.

 

 

Concrètement, qu’a réalisé l’association ?

Depuis 20 ans, nous sommes très fiers de ces chiffres :

  • 24 salles de classes ont été construites
  • 1100 enfants sont scolarisés chaque année grâce à Schola Africa
  • 320 femmes ont été diplômées en couture
  • Nous nous rendons 3 fois par an en mission à nos propres frais : au Burkina Faso jusqu’en 2018 et maintenant au Sénégal.

 

 

Qu’attend-on des étudiants qui s’engagent auprès de Schola Africa ?

Être membre de Schola Africa, c’est s’investir dans un projet qui grandit depuis 20 ans. De nombreuses valeurs sont transmises par cet héritage : la solidarité, l’ouverture d’esprit, la rigueur et la persévérance.

En effet, mener des actions en Afrique de l’Ouest présente de nombreux défis, ce qui nous demande de toujours mieux connaitre le terrain, être curieux de tout et échanger avec les populations locales qui ont beaucoup à nous apprendre.

Schola Africa tient à ce que son action s’inscrive dans une démarche de développement participatif. Il s’agit d’impliquer au maximum les populations sur place pour qu’elles soient directement actrices de leur développement. En cela, nous refusons l’assistanat et voulons encourager l’économie locale. Nous assurons aussi le suivi de nos projets au Sénégal et au Burkina Faso pour garantir qu’ils s’inscrivent sur le long terme.

La sensibilisation aux problématiques d’Afrique de l’Ouest est également une grande part de notre projet. Nous intervenons dans des écoles et collèges de la métropole lilloise, ainsi qu’à l’EDHEC.

C’est quoi, ‘être un Scholeux’ ?

C’est être à la fois un étudiant de l’EDHEC et un acteur de la solidarité internationale. C’est une aventure humaine dont nous retiendrons les enseignements toute notre vie. La découverte d’autre culture, le dépaysement, permettent de prendre du recul sur notre situation et sur le monde dans lequel nous vivons. C’est une grande chance de connaitre cela à 21 ans, dans le cadre de nos études.

 

 

Comment Schola Africa réagit face à la crise ?

Déjà, Schola Africa fait face à de nouveaux défis depuis 2016. La situation sécuritaire au Burkina Faso s’est dégradée, d’où le fait que nous ne pouvons plus nous rendre à Bobo Dioulasso.

Le covid-19 présente également de nouveaux défis. Depuis mars, nous avons continué à travailler à distance sur nos réalisations en France et à l’étranger. Notre centre de formation à la couture situé au Burkina Faso a même produit des masques qui ont été distribués dans les écoles où nous intervenons. Bien que le déroulement de l’année à venir reste incertain, Schola a toujours été une association résiliente. Toute l’équipe reste motivée et nous sommes régulièrement en contact avec nos partenaires au Sénégal et au Burkina qui nous permettent de continuer à intervenir pour la scolarisation et la formation professionnelle, même à distance.

 

 

D’où vient votre motivation pour ce projet ?

Cette citation de notre cofondateur Karim Gomina, instituteur burkinabé, que nous affectionnons beaucoup, résume bien notre point de départ : « On ne peut pas sauver tout le monde, mais on peut donner le meilleur de nous pour offrir notre aide au plus de monde possible ».

Suivez Schola Africa : @scholaafrica et sur schola-africa.com

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

27.05.2024 - EDHEC
Rentrée 2024 : 22 nouveaux professeurs rejoindront l’EDHEC Business School
Le rythme fixé par l’ambitieux plan stratégique 2020-2025 de l’EDHEC a déjà été…
24.05.2024 - Executive Education
L’EDHEC 2e école française sur les programmes inter-entreprises
Les programmes inter-entreprises pour dirigeants et managers de l’EDHEC dans le…