Philippe Foulquier, Ph.D., Directeur du Pôle de recherche en Analyse financière et comptabilité présente le pôle de recherche, les thèmes abordés et les publications du centre.
 

CONTACT

E-mail : philippe.foulquier@edhec.edu

Tel.: +33 (0)4 93 18 34 80

 

 

 

La recherche constitue un investissement stratégique pour l'EDHEC, non seulement pour tenir son rang académique, mais surtout parce qu'elle est au cœur du développement de l'ensemble des offres de l'école. L'originalité de sa stratégie d'excellence européenne est de mettre tout en œuvre pour que la recherche en gestion serve à la gestion des entreprises. Cela peut paraître banal, mais il s'agit d'une véritable rupture avec la vision scolastique de la recherche (où la définition des sujets est souvent le fruit d'une stratégie de publication dans la course au meilleur classement), afin de privilégier une dynamique où l'entreprise et la société sont au cœur des préoccupations du chercheur. Cette approche innovante de la recherche, qui vise à ce qu'elle soit utile à l'entreprise, en fait son originalité et son succès.

C'est dans ce contexte que le pôle de recherche " Analyse Financière et Comptabilité " a été créé en 2006 autour de la problématique de la performance, la création de valeur et l’évaluation des entreprises. Au-delà des traditionnels concepts de marges et de rentabilités, des biais engendrés par les normes comptables et réglementaires prudentielles, l’objectif est de mettre en évidence la nécessité de prendre en compte le coût du capital, la répartition des capitaux propres par activité, et surtout les risques en recourant à une approche Entreprise Risk Management (ERM). Il s’agit en fait de déterminer l’ensemble des facteurs de risques liés à l’exercice de chaque activité, de calculer les capitaux alloués à chacune d’elles et de mesurer la création de valeur à l’aulne de ces risques.

Sous la pression de la réglementation bancaire (Bâle III) et assurantielle (Solvency II), le secteur financier est contraint d’intégrer cette philosophie de l’ERM, approche qui est également retenue dans certains groupes industriels et qui devrait se généraliser pour l’ensemble des entreprises au cours de la prochaine décennie. Les études du Centre de recherche traitent ainsi des problématiques d’évaluation d’entreprise dans différents secteurs, les contraintes des IFRS et prudentielles sur le pilotage des sociétés d’assurance, la structure financière des entreprises familiales, l’Entreprise Risk Management au service de la mise en œuvre de la stratégie des entreprises et de leur performance.

La forte mixité des profils constitue une des richesses du pôle de recherche (spécialistes en analyse financière, corporate finance, comptabilité ou statistique d'une part, pur académique ou issu de l'industrie d'autre part) et permet de développer des sujets transversaux requérant une multiplicité d'expertises sur les problématiques de l'évaluation : impacts des IFRS sur la valorisation et le " pricing " des risques ; impacts des IFRS et de Solvabilité II sur la gestion des sociétés d'assurance ; bancassurance et allocation de capital optimale ; structure de financement des sociétés familiales et coût du capital ; optimisation des outils de contrôle de gestion.

Le pôle de recherche "Analyse financière et comptabilité" a mis en œuvre cinq programmes de recherche :

  1. Détermination du coût du capital
  2. Impacts des IFRS sur l'évaluation des entreprises
  3. Gouvernance d'entreprise, évaluation et coût du capital
  4. Contrôle de gestion, gestion des risques et évaluation des entreprises
  5. Modélisation de la défaillance, coût du capital et évaluation des entreprises

Enfin, mentionnons que le centre de recherche EDHEC en analyse financière et comptabilité accompagne les entreprises dans la mise en œuvre " sur mesure " des résultats de recherche du pôle et offre ainsi des services de conseil et d'ingénierie.

La forte mixité des profils constitue une des originalités et richesses du pôle de recherche : spécialistes en analyse financière, corporate finance, comptabilité ou statistique d'une part, pur académique ou issu de l'industrie d'autre part. Elle permet ainsi de développer des sujets transversaux sur les problématiques de l'évaluation requérant une multiplicité d'expertises.

 

FOULQUIER Philippe, PhD

Professeur- Directeur du Pôle Analyse Financière et Comptabilité - Directeur Académique du MSc Financial Management in European Apprenticeship Track
Comptabilité, Finance

 

ARIAS Liliana

Research Engineer

 

 

BESCOS Pierre-Laurent, PhD

Chercheur Associé

 

 

DÉDEREN Guillaume

Chercheur Associé
Analyse Financière, Comptabilité

 

 

DU JARDIN Philippe, PhD

Professeur
Technologies de l'information

 

EL HEDI AROURI Mohammed

Professeur
University Auvergne CRCGM

 

 

KLUMPES Paul

Chercheur Associé

 

 

LE MAISTRE Alexandre

Chercheur associé

 

Le pôle de recherche " Analyse Financière et Comptabilité " traite de la problématique de l'évaluation des entreprises. Les évolutions culturelles et technologiques permettent aujourd'hui de multiplier dans de très nombreux domaines les analyses dynamiques, dont la pierre angulaire est le taux d'actualisation. Les travaux de recherches académiques sur sa détermination sont excessivement nombreux, pourtant le fossé avec le monde des entreprises semble se creuser de jour en jour. Dans la pratique, les évaluateurs semblent procéder fréquemment à des simplifications excessives, rendant parfois caduques leur raisonnement ; voire font fi de la théorie et transforment le taux d'actualisation en une boîte noire, pour masquer l'absence de fondements objectifs et scientifiques dans la détermination de la prime de risque et du bêta.

Fort de ce constant, le pôle " Analyse Financière et Comptabilité " a vocation en s'appuyant sur l'état de l'art académique, à remettre en cause certains paradigmes financiers, en particulier celui qui consiste à écarter les risques idiosyncrasiques de la prime de risque, parce que diversifiables, afin d'apporter aux acteurs des marchés financiers (analystes financiers, investisseurs, entreprises, agences de notation, auditeurs...) un nouvel éclairage sur le taux d'actualisation et de proposer de nouvelles solutions pratiques pour sa détermination. Pour ce faire, cinq programmes de recherche ont été mis en œuvre à ce jour :

 

Détermination du coût du capital

 

Ce programme de recherche constitue le socle du corps doctrinal de notre pôle " Analyse Financière et Comptabilité " et assure une veille technologique sur le taux d'actualisation. A partir d'un état de l'art des travaux académiques sur le coût du capital, ce programme a vocation à présenter les limites de chacune de ces théories, afin d'apprécier les raisons qui font que les acteurs des marchés financiers n'y ont pas recours. Fort de cette analyse, l'objectif de ce programme est de mettre en œuvre un modèle de valorisation EDHEC, cohérent d'un point de vue académique et opérationnel pour la communauté financière.

 

Impacts des IFRS sur l'évaluation des entreprises

 

L'idéologie du pôle est que la valorisation des sociétés doit intégrer une prime de risque opérationnelle, comportant un risque systématique comptable qui devrait davantage être mis en exergue par les exigences de qualification et quantification des risques imposées par les IFRS. Ce programme souhaite ainsi remettre en cause le paradigme financier qui consiste à écarter les risques idiosyncrasiques de la prime de risque, en contredisant l'idéologie selon laquelle les IFRS sont neutres sur la perception des risques. Nous montrons qu'elles ont un impact, soit sur les agrégats financiers auxquels ont recours les analystes financiers et investisseurs, soit sur la stratégie des sociétés en vue de neutraliser l'effet comptable.
La première étude de ce programme intitulée " L'impact des IFRS et de Solvency II sur la gestion des sociétés d'assurance ", réalisée conjointement avec le pôle de recherche " gestion d'actifs et gestion des risques " a été sponsorisée par AXA IM et a fait l'objet de nombreuses présentations, tant au Parlement Européen à Bruxelles, qu'à des tables rondes et conférences réunissant des professionnels de l'assurance et des membres des autorités de contrôle européens à Londres et à Paris.

 

Gouvernance d'entreprise, évaluation et coût du capital

 

Le sujet de ce programme est devenu au cours de ces dernières années, un leitmotiv dans la valorisation pratiquée par la communauté financière. Les évaluateurs ajustent en général de façon très " intuitive " leur taux d'actualisation en fonction de la qualité du gouvernement d'entreprise. Nous souhaitons apporter une rigueur plus scientifique à cette problématique.

La première étude de ce programme est sponsorisée par Décathlon et soulève la problématique de l'" optimisation de la structure financière des sociétés familiales, coût du capital et valorisation ". En effet, dès lors où l'on se focalise sur les sociétés à contrôle familial, leurs spécificités rendent caduques une large part des résultats de la théorie financière moderne, notamment quant à l'analyse des performances de la société, son système de gouvernance, sa structure de financement et sa politique d'investissement.
 

Contrôle de gestion, gestion des risques et évaluation des entreprises

 

Ce programme de recherche a pour ambition de mesurer et démontrer comment la gestion des risques peut être génératrice de valeur pour les entreprises et ainsi, impacter leur coût du capital et leur évaluation. La création de valeur est appréciée et pilotée actuellement à travers des indicateurs de résultat résiduel (comme par exemple l'Economic Value Added) ou à travers des outils stratégiques de contrôle (comme le Balanced Scorecard) qui n'intègrent pas ou peu la gestion des risques.

Plus précisément, dans un premier temps, ce programme se concentre sur la définition des concepts pertinents nécessaires à la mise en œuvre d'une méthodologie rigoureuse de mesure du capital pondéré des risques (Risk Adjusted Capital), de la création de valeur (fonction de la rentabilité RoRAC et du coût du capital) et de l'optimisation de l'allocation des capitaux propres par activité (business unit). A partir de cette conceptualisation, notre objectif est d'apporter des améliorations aux outils actuels du contrôleur de gestion en les complétant par les indicateurs de gestion des risques.

Le recours à ces indicateurs devrait se traduire tant dans les rapports externes de communication financière auprès des investisseurs, que dans la gestion de la performance interne des sociétés.

 

Modélisation de la défaillance, coût du capital et évaluation des entreprises

 

Ce programme de recherche a pour ambition d'étudier les conditions d'optimisation des modèles de prévision de la défaillance, notamment au travers de la recherche d'indicateurs pertinents et de méthodes de représentation des signes avant-coureurs de la défaillance. Ces indicateurs et signes constituent une source essentielle d'informations pour les analystes financiers et évaluateurs, notamment lorsque l'entreprise considérée est en difficulté.

Il s'agit d'abord d'analyser, dans une perspective de prévision du risque de défaillance, le rôle des méthodes de sélection d'indicateurs dans la performance des modèles, et plus particulièrement comment la plus ou moins bonne adéquation entre ces méthodes et les techniques de modélisation peut jouer sur la précision des prévisions. L'objectif consiste alors à proposer une voie d'amélioration des modèles encore peu explorée.

 Il s'agit ensuite d'étudier, mais cette fois dans une optique de prévention de la défaillance, comment représenter les processus conduisant à la faillite et tenter de mettre en évidence des trajectoires types. In fine, il s'agit de proposer un outil de diagnostic précoce de la défaillance qui s'appuie sur une vision dynamique de l'état de santé financière des entreprises.

 

International Review of Financial Analysis, Volume 59, October 2018, Pages 276-289
Publications académiques
Mario Hernandez Tinoco
,
Phil Holmes
,
Nick Wilson
2018
Editeur : Ellipses Marketing
Livre
Pierre-Laurent Bescos
,
Karim Charaf
2018
Pour accéder à cette publication, merci de bien vouloir remplir le formulaire
Position paper
Liliana Arias
,
Tristan-Pierre Maury
,
Philippe Foulquier
2017
Expert Systems with Applications, Volume 75, 1 June 2017, Pages 25-43
Publications académiques
Philippe du Jardin
2017
Dans cette étude, nous proposons d’analyser l’impact de la réglementation prudentielle Solvabilité 2 sur les investissements immobiliers des...
Position paper
Liliana Arias
,
Tristan-Pierre Maury
,
Philippe Foulquier
2017
In this study, we analyse the impact of Solvency II prudential regulations on property investments made by French insurers. Real estate has...
Position paper
Liliana Arias
,
Tristan-Pierre Maury
,
Philippe Foulquier
2017
Corporate Governance, Volume 25, Issue 2, March 2017, Pages 100–115
Publications académiques
Yan Du, PhD
2017
International Business Review, February 2017, Vol. 26 N° 5 pp. 816 - 827
Publications académiques
Lihong Cao
,
Yan Du
,
Jens Ørding Hansen
2017
 Idées économiques et sociales, 2017
Publications académiques
Pierre Courtioux, PhD
2017
 We recall the principal theoretical mechanisms at work and carry out a comparative analysis with other historical episodes of quantitative...
Position paper
Liliana Arias
,
Guillaume Déderen
,
Philippe Foulquier
,
Tristan-Pierre Maury
2016

 

---

 

Revue Française de Comptabilité - Avril 2018
01/04/2018
Philippe Dujardin
"Les établissements bancaires et financiers ont recours à des modèles de scoring pour estimer un risque de non remboursement d’une créance, et donc...
Copyright Revue Française de Comptabilité - Avril 2018 [Full text]

Revue Française de Comptabilité - n°519
01/04/2018
Philippe Du Jardin
"Les établissements bancaires et financiers ont recours à des modèles de scoring pour estimer un risque de non remboursement d’une créance, et donc...

ImmoWeek
12/01/2018
Philippe Foulquier
,
Tristan-Pierre Maury
"Des contraintes prudentielles moins lourdes à prévoir Autre frein à lever : la directive Solvency 2. La pertinence de la calibration du risque...

Bulletin Quotidien
03/01/2018
Philippe Foulquier
,
Tristan-Pierre Maury
"La sénatrice recommande en outre de de la période de rediscussion au niveau européen de la directive Solvency 2 pour imposer un capital de...

Agefi Hebdo
19/10/2017
Philippe Du Jardin
Copyright Agefi Hebdo [Full text]

L'Agefi Hebdo
31/05/2017
Philippe Foulquier
Aujourd’hui, l’analyse du rôle de l’immobilier dans la gestion actif-passif des assureurs doit être appréciée non seulement par rapport à ces...
Copyright L'Agefi Hebdo [Full text]

Assinews.it
09/05/2017
Philippe Foulquier
Fixée à 25 % par l’autorité européenne de régulation des assureurs, l’EIOPA, la charge de fonds propres pour les investissements immobiliers aurait...
Copyright Assinews.it [Full text]

Les Echos
09/05/2017
Philippe Foulquier
,
S. Ro
Selon une étude de l’Edhec, la charge de fonds propres pour les investissements immobiliers est surestimée.
Copyright Les Echos [Full text]

L'Argus de l'Assurance
27/04/2017
Philippe Foulquier
Le calibrage imposé, basé uniquement sur l’indice immobilier britannique, est ainsi « sensiblement supérieur » à la réalité du marché.

NextFinance
18/04/2017
Philippe Foulquier
Dans l’étude intitulé « L’impact de la réglementation prudentielle Solvabilité 2 sur le financement de l’immobilier par le secteur de l’assurance »,...
Copyright NextFinance [Full text]

 

 

L'impact de la réglementation prudentielle Solvabilité 2 sur le Financement de l'immobilier par le secteur de l'assurance