L'Agora invite Fabrice Arfi

« Médiapart : le pouvoir de la révélation»

L’Agora, tribune étudiante de l’EDHEC Business School, vous invite à rencontrer Fabrice Arfi le mercredi 16 janvier 2019 à 18h00 dans l’auditorium du Campus EDHEC Business School de Lille. 

Écrire sur des affaires impliquant des personnes - souvent influentes, donc puissantes – soupçonnées de corruption, [...] fraude fiscale et autres détournements de fonds publics reste le meilleur moyen de s’attirer des ennuis. Extrait de Fabrice Arfi, Informer n'est pas un délit. Ensemble contre les nouvelles censures, Calmann-Lévy, septembre 2015.

Du poste de jeune reporter au quotidien Lyon Figaro à celui de coresponsable aguerri des enquêtes à Médiapart, Fabrice Arfi s'est fait une place de choix dans le monde du journalisme d'investigation. Assurément, et cela, au fil des enquêtes et des découvertes, le journaliste à l'origine des affaires Woerth-Bettencourt ou Cahuzac impressionne par ses divers engagements, notamment au Consortium des journalistes d'investigation.

Auteur de nombreux ouvrages tels que La Mafia du CO2 ou La République sur écoute, Fabrice Arfi s'est fait le chantre de la liberté d'expression et de la liberté de la presse qu'il a maintes et maintes fois défendue. C'est d'ailleurs là l'esprit du journal Médiapart, un média, assurément engagé à gauche, reconnu pour l'efficacité de ses journalistes d'investigation mais aussi critiqué par certains pour son biais politique.

Doué d'une connaissance profonde de l'actualité et ses ressorts, comment Fabrice Arfi perçoit-il les enjeux liés au journalisme d'investigation ? Où tracer la frontière entre la neutralité journalistique et les biais politiques des médias et des journalistes ? Comment décrypter et comprendre une actualité saturée ?
Fabrice Arfi nous livrera son analyse le Mercredi 16 janvier 2019 à 18h00 pour une conférence ayant pour thème « Médiapart : le pouvoir de la révélation»

Mercredi 16 janvier 2019, 18h00 
Auditorium Crédit Mutuel Nord Europe de l’EDHEC
372 rue Verte, Croix Entrée libre