De la modulation des subventions à la formation continue des salariés

Arnaud Chéron : Cette étude s’inscrit dans la lignée des travaux qui considèrent souhaitable de faire basculer le système actuel français de formation professionnelle, reposant sur l’obligation à « former ou payer », vers une logique assise sur des subventions ciblées.

Auteur(s) :

Arnaud Cheron

Professeur des Universités,Directeur de recherche, EDHEC Business School

Son apport est précisément de définir ces cibles, en fonction du statut du travailleur, de son âge et de la rémunération de son emploi. Au bilan, cette analyse suggère d'appliquer un barème de subvention des dépenses de formation propre à chaque catégorie socioprofessionnelle de l'emploi (CSP). Qui plus est, au sein de chacune de ces CSP, et conditionnellement à l'âge du travailleur, il semble pertinent que le pourcentage des dépenses subventionnées décroisse avec la rémunération du travailleur concerné.
Pdf
De la modulation des subventions à la formation continue des salariés...
(-1.00 B)
Type : Position paper
Date : le 02/02/2012
Complément d'informations Ce document constitue une synthèse de travaux scientifiques conduits au sein de l'EDHEC. Pour plus d'informations, nous vous prions de vous adresser à la direction de la recherche de l'EDHEC : research@drd.edhec.edu
Pôle de recherche Economie

A voir également

Les talents de l'EDHEC rayonnent à l'international
Actualités
- 25-05-2018
A travers ses Alumni, le réseau de l'EDHEC reinforce sa présence à Singapour Le cabinet...
(Event) La conférence internationale Design Thinking à l'Ecole des Ponts
Actualités
- 22-05-2018
La chaire EDHEC Innovation & Transformation Permanente était présente la semaine...
VOYAGE D’IMMERSION A SAN FRANCISCO POUR LES ETUDIANTS DE L'EDHEC
Actualités
- 18-05-2018
La Silicon Valley est le berceau de l’écosystème entrepreneurial le plus influent du...
30 ans d’impact au service de l’EDHEC : Cérémonie en l’honneur d’Olivier Oger
Actualités
- 17-05-2018
Personnel, professeurs, Alumni, partenaires historiques : ils se sont tous donné...