Salaires et indemnités de transfert des joueurs de football : quels outils de régulation faut-il privilégier?

En réponse aux salaires de quelques superstars du football, souvent perçus comme mirobolants, ainsi qu’à l’endettement et la concentration des meilleurs joueurs dans certains clubs, le choix a été fait de réguler le marché du football professionnel. Le principal objectif de cette régulation est de garantir un certain équilibre des compétitions. Le levier privilégié par les instances européennes (UEFA) a été celui du fair-play financier (FPF). Cependant, les transferts de ces dernières années suggèrent que l’objectif n’a été atteint qu’en partie. La progression continue des droits de retransmission et de merchandising laisse notamment des marges de manoeuvre importantes à certains clubs. Si les déficits ont été largement réduits, une importante hétérogénéité subsiste, susceptible de peser sur l’équilibre compétitif.

Après avoir rappelé la particularité du droit du travail sur le marché des joueurs de football, et proposé un cadrage économique de ce marché, ce position paper évalue des modes de régulation alternatifs. Ceci nous amène à souligner l’interdépendance des salaires et des indemnités de transfert. Une évaluation de l’incidence d’un plafonnement des salaires (salary cap) est alors proposée, permettant de pointer ses répercussions à la hausse sur les indemnités de transfert. Nous montrons finalement que l’instauration d’un plafond défini au niveau individuel, sur la base cette fois-ci d’une assiette comprenant les indemnités de transfert, pourrait s’avérer particulièrement opérante dans une double perspective de modération des dépenses engagées par les clubs, qui n’intervienne pas à l’encontre des joueurs les moins bien payés.

Auteur(s) :

Marnix Amand

Marnix Amand est maître de conférences au Département d’économie et membre du Jackson Institute for Global Affairs à l’Université de Yale.

Arnaud Chéron

Membre (depuis 2006) et directeur (depuis 2013) du Pôle de recherche en économie de l’EDHEC Business School. Professeur des Universités en sciences économiques (Le Mans) depuis 2002.

Florent Pelgrin

Professeur au pôle de recherche en économie Directeur du MSc Data Analytics & Digital Business de l’EDHEC.

Type : Position paper
Date : le 09/01/2018
Complément d'informations

Plus d'information sur le site du Pôle de recherche en économie

Pôle de recherche Economie

A voir également

Programmes intra-entreprises : accompagner vos managers dans la transformation digitale
Actualités
- 09-07-2018
Pour relever les défis d’un monde du business en perpétuelle transformation, l’EDHEC...
« Dissemin’Actions » de l’EDHEC Family Business Centre
Actualités
- 05-07-2018
Depuis le début de l’année 2018, les chercheurs et enseignants du Family Business...
Partenariat éditorial entre les Echos Solutions et l’EDHEC Family Business Centre
Actualités
- 05-07-2018
Le 20 juin 2018, première contribution du Family Business Centre dans les Echos...
L’EDHEC Executive MBA dans le Top 10 en Europe selon le classement de The Economist
Actualités
- 03-07-2018
Pour la première fois candidat à ce classement publié le 2 juillet par The Economist, l...