Recherche

[Publication] Éthique du numérique : les compétences indispensables en 2024 et souhaitables pour le futur des organisations et des citoyens

L'EDHEC Augmented Law Institute annonce la publication de son dernier livre blanc intitulé "Digital Ethics Officer - DEO* - Les compétences qu’il vous faut".

Temps de lecture :
11 avr 2024
Partager

Cette publication, rédigée par Valérie Chavanne, avocate au Barreau de Paris et chercheure associée à l'EDHEC Augmented Law Institute est le fruit d’un an de recherche entamée dans le cadre de sa formation de DEO* avec l’EDHEC et d'entretiens menés auprès de 100 spécialistes en éthique.

Cette parution incarne l'engagement continu de l’EDHEC Augmented Law Institute, le « Think tank, Do tank » de l’EDHEC Business School dédié aux transformations du droit**, à promouvoir le développement de connaissances et la mise en application de l'éthique du numérique et des données au sein des organisations.

Ce nouveau livre blanc, issu de la collection « Les compétences qu’il vous faut » de l’Augmented Lawyer Academy, vise à éclairer les organisations privées et publiques ainsi que les citoyens sur la nécessité de conduire des démarches éthiques et de collaborer avec des professionnels aux compétences précises et mesurables dans un contexte d’avènement du numérique et de l’IA.

Le document rend en effet disponible le premier référentiel de compétences essentielles au délégué(e) à l’éthique numérique (Digital Ethics Officer), une fonction transverse primordiale au management responsable des organisations.

Christophe Roquilly, professeur à l’EDHEC et Directeur de l’EDHEC Augmented Law Institute, souligne l'importance de ce livre blanc :

« À une époque où « l'intelligence artificielle » prend une place centrale dans notre société, ce travail offre une ressource précieuse pour comprendre et intégrer les compétences nécessaires à la mise en œuvre effective de l'éthique numérique. Nous tenons à remercier les nombreux experts et professionnels qui ont partagé leurs expertises et leur vision et contribué à la richesse de ce référentiel. Leur contribution collective souligne l'urgence et la pertinence de développer des compétences en éthique du numérique et de « l'IA » dans notre société contemporaine. »

Valérie Chavanne, avocate au Barreau de Paris et chercheure associée à l'EDHEC Augmented Law Institute, certifiée DEO ajoute :

 « Après une année de lecture de Platon à Python, des échanges riches avec des pratiquants multiculturels chercheurs, éthiciens, directeurs éthiques, avocats, je suis heureuse que cette recherche (i) clarifie les définitions des éthiques du numérique, (ii), identifie les compétences fédérant les éthiciens de la technologie et, (iii) réponde aux besoins pragmatiques des acteurs économiques. Le droit devient le trait d’union entre l'éthique antérieure et les éthiques appliquées. Il s’agit d’intégrer chaque norme afin que citoyens et organisations puissent sociétalement en bénéficier. »

 

Les compétences prioritaires pour pratiquer l’éthique du numérique

Dans son analyse, le livre blanc identifie des compétences clés pour relever efficacement les défis éthiques dans le domaine du numérique. Parmi les 120 compétences soumises aux panélistes votants, 5 compétences se distinguent :

  • Maîtriser les bonnes pratiques de l'éthique du numérique

  • Créer une adhésion des opérationnels autour de l'éthique ou des éthiques du numérique

  • Mettre en place une politique de gouvernance des données et la suivre

  • Décrypter et opérationnaliser les droits fondamentaux

  • Accompagner ses interlocuteurs à déterminer des critères éthiques valables

Ces compétences soulignent l'importance d’une compréhension approfondie des principes éthiques du numérique et d’une capacité à engager les acteurs internes et/ou externes dans ces démarches éthiques, la nécessité d'une gouvernance des données efficace, et l'aptitude à traduire les droits fondamentaux dans des contextes numériques.

La publication propose une réflexion sur la nécessité d'une approche structurée et sur le rôle crucial que jouent les Digital Ethics Officers dans la promotion de pratiques éthiques au sein des organisations, en contribuant notamment à une gouvernance numérique responsable.

Elle met enfin l’accent sur la formation continue. Depuis 3 ans, l’EDHEC Augmented Law Institute adresse ce besoin avec le programme de formation certifiant EDHEC ALLL 2 « Digital Ethics Officer - Management des enjeux éthiques et juridiques de l’IA et des données » en partenariat avec l’Association Française des Juristes d’Entreprise (AFJE), Govern&Law et Seraphin Legal qui rencontre un succès grandissant auprès des organisations.

En savoir plus

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

22.05.2024 - EDHEC
Parcourez le 7e numéro de notre newsletter EDHEC Vox
Ce mois-ci dans la newsletter #EDHECVox, nos professeurs et chercheurs…
17.04.2024 - EDHEC
Découvrez le 6e numéro de notre newsletter EDHEC Vox
Ce mois-ci dans la newsletter #EDHECVox, nos professeurs s'appuient sur leurs…
21.03.2024 - EDHEC
L’EDHEC lance son premier MBA 100 % en ligne
Au mois de mars 2024, l'EDHEC Business School a annoncé la création d'un MBA à…