RECHERCHE ET PUBLICATIONS

En Situation de Guerre, certaines entreprises sont peu regardantes.

Concrètement, cela a abouti à financer des groupes armés. « Une entreprise qui travaille dans une zone de guerre ou de post-crise, qu'elle le veuille ou non, devient une partie prenante économique d'un environnement militaire », estime Bertrand Monnet, professeur à l'Edhec en management des risques criminels.

Mentionné(e)(s) :

Concrètement, cela a abouti à financer des groupes armés. « Une entreprise qui travaille dans une zone de guerre ou de post-crise, qu'elle le veuille ou non, devient une partie prenante économique d'un environnement militaire », estime Bertrand Monnet, professeur à l'Edhec en management des risques criminels.

Type : Article de presse
Date : le 27/04/2017
Source : Presse Océan

A voir également

Le cinéma éco-responsable : trouver l’équilibre entre le beau et le durable
Actualités
- 26-07-2022
Jimmy Cournil, étudiant du programme Grande École et ancien président ETNA EDHEC...
Classement SIGEM 2022 : l’EDHEC n°4 en France renforce son attractivité auprès des étudiants
Actualités
- 22-07-2022
L’EDHEC confirme sa place parmi les quatre meilleures Ecoles de Management en France...
L’hybridation des compétences : des profils dont le monde a besoin
Actualités
- 20-07-2022
Tristan-Pierre Maury enseigne l’économie dans le cadre du PGE de l’EDHEC. Il est...
Bristol Myers Squibb et l'EDHEC Business School créent une chaire de recherche conjointe pour relever le défi de la révolution numérique en santé
Actualités
- 18-07-2022
Bristol Myers Squibb et l'EDHEC Business School annoncent la signature d'un partenariat...