L’open data, une solution pour remédier à la défiance des Français envers la justice ?

« Lorsque les juridictions […] rendent des décisions contradictoires ou extrêmement différentes alors que les données factuelles et juridiques sont similaires, voire identiques, la sécurité juridique s’éloigne, et la confiance des justiciables […] s’étiole », affirme par exemple Christophe Roquilly, professeur de droit à l’EDHEC Business School, dans une tribune publiée par le site The Conversation en septembre dernier. Selon lui, pour améliorer les rapports entre les Français et leur justice – soit l’accessibilité et la transparence de celle-ci –, rien de mieux que la « justice prévisible ».

Mentionné(e)(s) :

Type : Article de presse
Date : le 21/01/2020
Pôle de recherche EDHEC Augmented Law Institute

A voir également

WinFin, l’association des femmes dans la Finance
Actualités
- 15-01-2021
Les 13 membres de l’association EDHEC Women In Finance (WinFin), tous étudiants en...
Joséphine et Marie, deux étudiantes parties soutenir l’entreprenariat en Equateur
Actualités
- 13-01-2021
Joséphine Vidaud, étudiante en Master Business Management, et son amie Marie Bertrand,...
EDHEC Online lance
Actualités
- 13-01-2021
EDHEC Online, la filiale de formations diplômantes 100% en ligne de l'EDHEC Business...
De chirurgien à entrepreneur en robotique, l’histoire d’Éric
Actualités
- 13-01-2021
Il est passé de chirurgien à entrepreneur dans la MedTech (les entreprises Tech dans...