Executive Education

Comment devenir manager? Nos 3 conseils clés

"Comment devenir manager ?" : cette question simple appelle, en réalité, une réponse ouverte et nuancée. Il n’existe pas de chemin tout tracé ni de parcours type pour devenir manager. 

Temps de lecture :
2 nov 2022

Le management revêt multiples visages et recoupe des réalités différentes, en fonction non seulement des entreprises mais aussi des individus et de leur manière d’exercer leur fonction. Il obéit en outre de moins en moins à des recettes préétablies : il requiert une agilité croissante, une capacité à s’adapter à une réalité économique, stratégique et humaine mouvante. Il exige autant de savoir-faire que de savoir-être, ce qui le rend plus passionnant que jamais.

Qu’est-ce qu’un manager ?

À la différence de "cadre", "manager" n’est pas un statut mais une fonction. Un manager n’est même pas nécessairement cadre : selon une étude Opinionway intitulée L’état de l’art du management, 59% d’entre eux n’ont d’ailleurs pas le statut cadre. Le manager se définit par ce qu’il fait, par le rôle qu’il joue au sein de l’entreprise et auprès des collaborateurs. Entre autres : il conduit et gère une équipe. Prend des décisions. Délègue et accompagne le développement de ses collaborateurs – par du feedback, de l’évaluation et parfois des recadrages.

Par ailleurs, il existe plusieurs types de managers. Devenir manager opérationnel, ou "manager de proximité", c’est travailler sur le terrain, assurer la gestion quotidienne des activités de son équipe et prendre majoritairement des décisions de court-terme. Le manager opérationnel incarne un relais essentiel de la stratégie de l’entreprise auprès des collaborateurs de terrain. À lui de la leur communiquer, et de faire comprendre à chacun comment il peut y contribuer dans ses missions les plus quotidiennes. Quant au manager fonctionnel, il participe plus directement à la définition de la stratégie de son entreprise. Sa perspective est plus décisionnelle qu’opérationnelle – davantage orientée sur le long-terme. Il contribue à structurer la vision de l’entreprise et à concevoir les plans d’action. À ce titre, il conduit des équipes plus nombreuses, qui peuvent elles-mêmes comprendre différents niveaux de management : 25 % des managers encadrent ainsi eux-mêmes des managers.

Pourquoi devenir manager ?

Pour certains, devenir manager est une simple étape dans une trajectoire professionnelle, la suite logique de premières expériences plus opérationnelles. L’étude Opinionway révèle ainsi que 54 % des managers n’ont jamais réellement demandé à le devenir : ils ont accédé à ces fonctions dans le cadre de leur évolution, sans en avoir formulé le projet. Pour d’autres, devenir manager est un véritable projet professionnel, une ambition claire, ancrée dans un plan de carrière plus global. Dans ce cas, avant le "comment" doit venir le "pourquoi" : si la volonté de devenir manager est partagée par bon nombre de professionnels comme une forme d’évidence, il convient tout de même de s’interroger, individuellement, sur ses motivations. Avez-vous simplement envie de gagner plus ? D’obtenir une reconnaissance au sein de votre entreprise ? D’obtenir un titre ? Ces raisons pourraient se révéler insuffisantes. Est-ce que la fonction managériale vous attire pour des raisons plus profondes ? Attrait pour la gestion d’équipe, désir de développer votre vision stratégique… tout dépend de votre personnalité et de votre parcours. Pour passer à l’action et accélérer votre évolution, il est important de comprendre quelles sont les qualités attendues d’un manager, pour saisir comment les développer.

Comment devenir manager : les qualités clés à développer

Devenir manager est un changement de perspective. Une prise de hauteur par rapport au terrain. Développer une vision globale de la stratégie d’entreprise et du business est une condition sine qua non pour accéder à de nouvelles responsabilités, piloter efficacement l’activité et accompagner des équipes dans la performance. C’est pour cela que le Executive Master Business & Management la formation diplômante en management d’EDHEC Executive Education, inclut une dimension "Management du business", avec des modules tels que Management commercial, Marketing stratégique et opérationnel, Expérience client et marketing digital, Piloter les coûts et la performance, ou encore Raisonnement et choix stratégiques. L’objectif : outiller managers et futurs managers pour apprendre à bâtir une stratégie, un plan d’action, gérer des projets qui créent de la valeur – le tout dans le respect d’un cadre légal qu’il est essentiel de bien appréhender. Ces différents sujets sont incontournables pour quiconque souhaite devenir manager, y compris pour ceux qui ont suivi une première formation en management il y a déjà quelques années. Car la culture managériale est plus que jamais en évolution. Elle requiert une mise à jour régulière de son "logiciel". En incarnant un rapport nouveau à la hiérarchie et au travail, la génération dite des millennials a notamment donné l’impulsion de nombreuses innovations et expérimentations dans les pratiques managériales, provoquant l’avènement de paradigmes nouveaux – aucun manager ne peut désormais l’ignorer. En 2017, une ’étude Opinionway faisait ressortir : "40 % des managers estiment qu'il y a eu des innovations managériales au cours des 24 derniers mois, notamment sur le partage d'information, la recherche d'un fonctionnement plus agile ou encore la promotion du bonheur au travail."

Les soft skills essentielles pour devenir manager

Comme l’explique Martine Caffiaux, directrice de l'Executive Master Business & Management  : "Être manager est un métier complexe qui demande certes du savoir-faire, mais aussi du savoir-être." L’étude Opinionway va dans le même sens : 45 % des personnes interrogées considèrent que l'écoute (45 %), le respect (41 %), l'exemplarité (37 %), la confiance (37 %) et la pédagogie (35 %) sont les qualités essentielles du manager d’aujourd’hui. En contrepoint, la gestion des tensions au sein des équipes est citée comme la première source de difficultés et de frustration pour les managers. Arrive ensuite la lutte contre les habitudes ou la résistance au changement (39 %). Pour relever ce défi, développer ses soft skills est donc un passage obligé pour tous ceux qui s’interrogent sur "comment devenir manager". C’est pour cela qu’un parcours de formation en management intègre, aussi une dimension "Management des hommes" en complément de la dimension "Management du business", avec des modules tels que : S’adapter aux hommes et aux situations, Être motivant et structurant, Déléguer, responsabiliser, autonomiser, ou encore Communication managériale. Par ailleurs, un dispositif de coaching individualisé permet à chaque participant à la formation de travailler en profondeur la dimension interpersonnelle et posturale de son management.

Comment devenir manager : bien choisir sa formation

Pour développer l’ensemble du spectre savoir-faire/savoir-être, assurez-vous de choisir une formation en management associant solide bagage académique et ancrage dans la pratique. Avec l'Executive Master en Business & Management, vous apprenez à oser faire autrement et à changer vos pratiques, grâce un parcours de formation et d’entraînement innovant, où l’échange d’expérience tient une large place. L’opportunité de réaliser un projet de consulting sur un cas réel d’entreprise est l’une des garanties de cet ancrage dans les réalités contemporaine du business. Par ailleurs, ne négligez pas le pouvoir d’un diplôme, et plus particulièrement d’un diplôme grande école en management de niveau bac +5, qui envoie un signal fort sur votre capacité à porter la vision stratégique de votre entreprise. Ce signal sera d’autant plus net que l’école sera reconnue – y compris via des accréditations comme EQUIS, AACSB et AMBA, une prestigieuse "triple-couronne" revendiquée par l’EDHEC.

Valérie Nahum Watel, Alumni du parcours Business and Management de l'EDHEC, en a fait l’expérience : "Le diplôme en management que j’ai obtenu à l’issue de cette formation à l’EDHEC a joué le rôle de sésame ! Il m’a permis de prendre confiance en moi et a considérablement ouvert mes horizons professionnels. Une fois diplômée, j’ai pu enfin devenir manager, superviser des équipes et gérer des projets dans leur globalité."

Un développement des compétences et du savoir-être validé par un diplôme reconnu : et si c’était cela, la clé pour devenir manager ?

Réalisez votre potentiel managérial

Avec l’Executive Master Business & Management de l’EDHEC, vous

  • Actualisez vos connaissances et développez vos compétences.
  • Bénéficiez d’un apprentissage concret à l’impact opérationnel immédiat.
  • Valorisez votre expérience professionnelle avec un diplôme d’une grande école.

Téléchargez la brochure pour en savoir plus

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

23.11.2022 - Executive Education
L’Executive MBA de l’EDHEC – 20 ans de transformation à tous les niveaux
En vingt ans, l’Executive MBA de l’EDHEC a été un accélérateur de carrière pour…

Lire la suite

J'aime cette actualité

You voted ‘up’

Partager
14.11.2022 - Executive Education
Qu’est-ce qu’un Executive Master ?
MBA, EMBA, Executive Master, formations diplômantes, certifiantes… Il est…
08.11.2022 - Executive Education
« J’ai choisi l’EDHEC pour ses valeurs : l’audace, l’exigence et la bienveillance » MY STORY - Diane Clerc
Le Parcours Dirigeants de l’EDHEC a aidé Diane Clerc dans la création de sa…

Lire la suite

Vote down!

You voted ‘down’

Partager