EDHEC
 |
Recherche

“The finance of climate change”: découvrez le dernier numéro spécial du Journal of Corporate Finance

Les décisions financières, dans le monde entier, sont de plus en plus influencées par la rareté des ressources et le climat. L'ampleur de l'impact environnemental du changement climatique est encore…

Temps de lecture :
8 Mar 2022
Partager

Les décisions financières, dans le monde entier, sont de plus en plus influencées par la rareté des ressources et le climat. L'ampleur de l'impact environnemental du changement climatique est encore incertaine, mais les preuves scientifiques récentes sont de plus en plus inquiétantes, et de nombreux gouvernements prennent des mesures décisives afin d'éviter une catastrophe. La transition vers une économie à faible émission de carbone nécessite un large éventail d'instruments financiers et d'innovations qui auront des répercussions considérables sur les marchés, les entreprises, les intermédiaires et les investisseurs. Les implications financières des risques liés au changement climatique - dans un contexte d'évolution des politiques climatiques - sont encore peu étudiées.

Dans ce contexte, les 16 et 17 décembre 2019 (1), l'EDHEC-Risk Institute, en partenariat avec La Place Fintech et l'Institut Louis Bachelier, a organisé l' "EDHEC Climate Finance Conference" au Palais Brongniart à Paris. La première journée de cette conférence a été consacrée aux présentations des chercheurs, sous la supervision de Laurent Calvet (EDHEC), Raman Uppal (EDHEC) et Gianfranco Gianfrate (EDHEC), en tant que guest editors. La deuxième journée a réuni des chercheurs, des professionnels de la finance, des décideurs politiques et des journalistes pour discuter des menaces et des opportunités du financement du changement climatique.

  • Pour télécharger le programme complet de la journée du 16 décembre, dédiée aux chercheurs : suivre ce lien
  • Pour télécharger le programme complet de la journée du 17 décembre, dédiée à l'industire financière : suivre ce lien

La conférence académique qui s'est tenue le 16 décembre était co-sponsorisée par le Journal of Corporate Finance, avec l'objectif de promouvoir la recherche théorique et empirique sur les défis et opportunités financiers posés par les risques climatiques. 77 articles du monde entier ont été reçus pour cette conférence, et 27 d'entre eux ont été sélectionnés pour être présentés ce jour-là. Ils couvraient, entre autres, les sujets suivants : l'efficacité de la tarification des risques climatiques sur le marché, le rôle du capital-risque et de la finance alternative dans le développement de nouvelles technologies à faibles émissions, l'évaluation et la déclaration des risques climatiques pour les banques et les sociétés non financières, les décisions de gestion financière affectées par les risques et les politiques climatiques, ainsi que les conflits et les incitations de la gouvernance d'entreprise dans la gestion des risques climatiques. Pour mener à bien cette tâche, les trois éditeurs invités ont été accompagnés par un impressionnant comité scientifique international composé de Ben Caldecott (Oxford), Caroline Flammer (Boston), Harrison Hong (Columbia), Matteo Maggiori (Harvard), Dirk Schoenmaker (Rotterdam) et Enrique Schroth (Cass BS, désormais à l'EDHEC).

En février dernier, une édition spéciale du Journal of Corporate Finance a ramené cette sélection à 6 articles, présentés dans l'éditorial intitulé "The Finance of Climate Change" par les trois guest editors, professeurs à l'EDHEC - Laurent Calvet, Raman Uppal et Gianfranco Gianfrate : "L'ampleur des investissements qui semblent nécessaires pour la transition vers une économie à faible émission de carbone est sans précédent. Selon la vision fonctionnaliste de la finance proposée par le lauréat du prix Nobel Robert C. Merton (1995), nous devons libérer l'innovation financière afin de mobiliser efficacement les capitaux vers des investissements susceptibles d'atténuer les risques climatiques et leurs conséquences. L'innovation financière liée au changement climatique (par exemple, les obligations vertes) semble encore à ses débuts : plusieurs pistes de recherche existent pour les chercheurs désireux d'étudier les risques climatiques, ouvrant ainsi la voie à des solutions aux défis existentiels les plus urgents de notre planète."

(1) Amundi Asset Management était le sponsor financier et IPE-Investment & Pensions Europe le partenaire média de cet événement

 

 

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

27.09.2023 - EDHEC
La Redoute et l'EDHEC s'associent pour un challenge pédagogique axé sur la Data
Le lundi 25 septembre, l'EDHEC Business School a accueilli sur son campus de…
26.09.2023 - EDHEC
Nominations, nouveaux professeurs, ouvertures de postes… : quelles nouveautés en cette rentrée 2023 ?
La rentrée 2023, qui permet, côté étudiants, d’insister une nouvelle fois sur…
21.09.2023 - EDHEC
Rentrée 2023 : appréhender les défis sociétaux et technologiques
À chaque rentrée académique, l'EDHEC Business School organise dans l’ensemble…