EDHEC
 |
Institutionnel

« Générations 2050 » : l’EDHEC lance son nouveau plan stratégique 2024-2028

Le 13 juin 2024, l’EDHEC Business School a lancé « Générations 2050 », son nouveau plan stratégique 2024-2028. 

Temps de lecture :
13 juin 2024
Partager
« Générations 2050 » : l’EDHEC lance son nouveau plan stratégique 2024-2028

Réduction des émissions carbone, protection de la biodiversité, baisse des inégalités, garantie d’accès à l’éducation : 2050 sera une date charnière pour l’humanité. C’est aussi l'année où l'EDHEC diplômera la génération 2050, née durant ce plan stratégique. « Notre héritage pour les générations futures dépend de la capacité des entreprises à réinventer leur modèle au service du bien commun, souligne Emmanuel Métais, directeur général de l’EDHEC Business School. Ce nouveau plan est dédié à l’accélération des grandes transformations du monde. Sa mise en œuvre s’appuiera sur notre recherche à impact, sur nos enseignements et sur l’engagement de nos diplômés ». 

 

Le plan stratégique sera porté durant 4 ans par un budget de 270 millions d’euros, dont 112 millions d’euros consacrés aux campus. L'investissement est rendu possible par le modèle financier unique de l'école. Ce dernier repose sur une gestion rigoureuse, une recherche à fort impact, et le soutien de la Fondation EDHEC.

 

Afin de concrétiser ses ambitions, l’EDHEC a articulé « Générations 2050 » autour de trois grands axes stratégiques : repenser les modèles d’entreprise au service du bien commun, former les étudiants à transformer les organisations et accélérer la finance du climat. 

 

Priorité 1 : Construire l’entreprise net positive

 

L’une des ambitions de « Générations 2050 » est de dépasser la notion de RSE, pour accompagner les entreprises dans la création de business « net positive ».

 

Dans cette démarche, l’école va capitaliser sur son Centre for Responsible Entrepreneurship, dont la méthodologie Responsible by Design (RED), créée en 2023, sera systématisée dans tous les programmes d’incubation et de pré-incubation. Cette méthodologie sera également proposée en open source à tous les entrepreneurs.

 

L’accélération des grandes transitions sociétales passe aussi par la création de startups pleinement soutenables, et par la transformation des entreprises existantes. Pour conduire des travaux de recherche dédiés à ce sujet, l’EDHEC lance dès la rentrée un Centre for Net positive Business, à partir des savoir-faire et des travaux des chaires Foresight, Innovation and Transformation (FIT) et Unesco. Dirigé par le Professeur René Rohrbeck , le Centre for Net positive Business, contribuera à l'évolution des modèles d’entreprises et disposera d’un référentiel de mesure de cet impact positif.

 

Le développement de l’entrepreneuriat responsable et du Centre for Net positive Business représenteront 21 millions d’euros d’investissement sur les quatre prochaines années. 

 

Priorité 2 : Former à transformer

 

Aujourd’hui, 80% des jeunes en école de management considèrent que l’impact sociétal sera un critère déterminant dans le choix de leur emploi.

 

Ce constat a conduit l’école à concevoir un nouveau cadre de compétences : l’EDHEC Impact Skills Model. Construit par le NewGen Talent Centre, ce référentiel de compétences sera intégré dès la rentrée 2024 à un nouveau parcours pédagogique : la Transformative journey. Cette dernière s’articulera autour du développement de nouveaux cours fondamentaux, d’ateliers de mise en situation, de projets et de journées événementielles, pour l’ensemble des programmes de l’école. La Transformative journey sera prise en compte dans les crédits ECTS, à raison d’un minimum de 20 %.

 

De plus, « Générations 2050 » vise à renforcer l'impact sociétal au sein de l'expérience associative étudiante. À cet effet, l’école crée le label Citizen Associations. Basée sur des critères stricts (l’éthique et la gouvernance, l’impact social et l’impact environnemental), cette reconnaissance formelle évaluera les compétences et la culture inclusive des associations. L'école accompagnera cette transition citoyenne, afin que 100 % de ses associations étudiantes soient impliquées dans cette démarche d’ici 2028. 

 

Priorité 3 : Accélérer la finance du climat

 

Le plan « Générations 2050 » s’appuie sur les recherches et les initiatives déjà entreprises à l’EDHEC pour promouvoir des modèles d’investissement engagés sur les enjeux climatiques. Il vise également à former l’ensemble des étudiants à de nouvelles pratiques.

 

À cet effet, l'EDHEC crée une « Climate Finance School », dirigée par l’EDHEC Risk Climate Impact Institute. Cette initiative mutualisera les expertises et diffusera les savoirs et bonnes pratiques en finance du climat. La « Climate Finance School » concernera tous les étudiants de l’EDHEC (sensibilisation dans les troncs communs, acquisition des compétences de base dans les programmes de finance, formation approfondie dans les spécialisations en finance durable) et toutes les parties prenantes de l’école.

 

Par ailleurs, l’école poursuit le développement de Scientific Portfolio, une nouvelle FinTech issue de l’écosystème de recherche appliquée de l'EDHEC Business School, illustrant l’approche de l’EDHEC en matière de recherche à impact. Sa mission est d’aider les investisseurs à analyser et à construire des portefeuilles d’actions de manière indépendante, en s’appuyant sur des travaux scientifiques axés sur la finance du climat et l’ESG.

 

L’excellence académique

 

L’EDHEC continue à faire de l’excellence académique un impératif. Cet enjeu intellectuel se traduira par le recrutement de 100 professeurs et chercheurs à horizon 2028, pour parvenir à un effectif total de 270 membres à la fin du plan.

 

Il passe aussi par la volonté de lier excellence et diversité sociale, et d’enrichir ainsi l’expérience de l’ensemble des étudiants de l’école. Des projets tels qu’Ascension EDHEC, lancé en avril 2024 en partenariat avec Empower College, doivent y contribuer, de même que les ressources allouées au développement des bourses, d’un montant prévisionnel de 75 millions d’euros à horizon 2028. Enfin, il se traduit par la poursuite de partenariats d’excellence avec des écoles et des universités internationales de premier rang.

 

Une expérience étudiante augmentée

 

Engagée dans les projets liés à l’essor de l’intelligence artificielle et à son utilisation au service de l’éducation et du business, l’école lance l’initiative transverse EDHEC AI. Son ambition : structurer et accélérer tous les projets de l’école sur ce sujet (programmes et travaux de recherche). Par ailleurs, 20 millions d’euros sont investis dans la mise en œuvre de nouvelles approches pédagogiques pilotées par le PILab et dans le développement d’EDHEC Online et de ses parcours étudiants personnalisés.

 

Une attention toute particulière sera portée sur les campus, afin qu’ils demeurent des lieux d’exception pour l’ensemble des étudiants, propices à des conditions d’apprentissage optimales, mais aussi à de belles expériences, aux rencontres et à l’engagement, dans un environnement collaboratif et inclusif.

 

Des investissements d’un montant total de 112 millions d’euros seront réalisés en ce sens sur les campus EDHEC de Lille et de Nice, l’école réinscrivant ainsi son patrimoine, bâti et paysager, au cœur de métropoles d’exception.

 

 

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

12.07.2024 - EDHEC
Classement Sigem 2024 : l’EDHEC consolide son rang de 4e Grande école française
L’EDHEC est solidement installée à la 4e place du classement Sigem. La…
10.07.2024 - Giving
Le Crédit Agricole : un partenaire pour la formation en Finance Durable
L'EDHEC et l'École des Mines de Paris sont fières de fêter les 4 bougies du MSc…
10.07.2024 - Giving
Le Fonds de bourses pour Sportifs de haut niveau : ouvrons-leur la voie de la double carrière dont ils rêvent
La filière Sportifs de haut niveau de l’EDHEC a prouvé qu’elle était une…