Executive Education

Stratégie financière : Décideurs, il est urgent de faire évoluer votre culture de la performance

Dans un monde qui doit nécessairement s’adapter à la transformation digitale et aux mutations environnementales, sociales et sociétales profondes, les décideurs sont au défi : ils sont contraints…

Temps de lecture :
17 fév 2021

Dans un monde qui doit nécessairement s’adapter à la transformation digitale et aux mutations environnementales, sociales et sociétales profondes, les décideurs sont au défi : ils sont contraints faire évoluer leur culture de la performance de l’entreprise et de la création de valeur. Mais comment enrichir les outils de pilotage classique pour intégrer l’analyse extra-financière ? Et en quoi la finance reste-t-elle un outil puissant de prise de décision ? La Formation courte pour dirigeants/ Stratégie financière permet de s’approprier ces sujets en dehors des silos classiques – comme nous l’explique son directeur et animateur, Philippe Foulquier, PhD, directeur de la chaire de recherche EDHEC Sustainable Value Creation et de l’Executive MBA de l’EDHEC à Paris, également directeur académique d’EDHEC Online.   

 

À quels profils s’adresse cette formation dédiée à la stratégie financière, intitulée "Piloter la performance et la création de valeurs"? 

Philippe Foulquier : Elle ne s’adresse pas à des experts de la finance mais à des décideurs, quels que soient leur secteur et leur entreprise. Elle a vocation à les aider à se transformer, afin qu’il puisse impulser la transformation de leur entreprise.  

La finance n’est pas abordée de manière technique ou rébarbative : les décideurs sont amenés à s’approprier des outils selon une approche résolument actionnable, ancrée dans leur réalité opérationnelle. L’objectif est avant tout de se familiariser avec la logique financière de façon à s’en servir pour prendre les bonnes décisions stratégiques et générer de la performance.  

 

Dans l’intitulé de la formation, "création de valeurs" est écrit au pluriel : pour quelle raison?  

L’idée derrière cet intitulé, c’est que la finance n’est pas la seule valeur en jeu pour les entreprises aujourd’hui. La valeur peut être à la fois financière, environnementale, sociale et sociétale – pour être pertinente aujourd’hui et demain, une stratégie financière doit prendre en considération l’ensemble de ces dimensions

 

Pourquoi est-ce impératif pour les dirigeants d’élargir ainsi leur conception de la création de valeur? 

Dans les années 1970, l’époque de Milton Friedman notamment, la finance était une ressource rare tandis que le capital humain, l’environnemental et le sociétal ne l’étaient pas. L’économie signifiant littéralement "gestion des ressources rares", la création de valeur reposait exclusivement sur la finance :  puisque les actionnaires apportaient les fonds, tout ce qui comptait était de les rémunérer. Depuis, la ressource finance est devenue moins rare : avec les taux d’intérêt négatifs, l’argent n’est plus aussi cher qu’auparavant. En revanche, l’environnemental et le social sont plus précieux que jamais. Dans ce contexte, le rôle de la finance reste essentiel : elle permet d’assurer la viabilité économique d’une stratégie. Mais si nous parlons de création de valeurs au pluriel, c’est pour développer une vision plus ouverte et globale de la performance.  

 

L’une des spécificités de cette formation est donc l’intégration de l’analyse extra-financière.

La plupart du temps, financier et extra-financier sont abordés séparément, voire considérés comme des termes contradictoires – que ce soit dans le monde de l’entreprise ou dans le milieu académique. Cette conception enracinée entraîne de nombreuses erreurs stratégiques. Cela me semble être, par exemple, l’une des raisons majeures pour lesquelles les projets de RSE ne progressent pas suffisamment vite. En nous permettant de mesurer l’impact à court et moyen terme d’un projet de RSE, la finance nous permet d’objectiver nos décisions en fonction de nos différents objectifs, donc de faire des choix éclairés et solides plutôt que d’avancer à vue. En fait, la finance est à concevoir comme étant au service de la RSE – et réciproquement. Il faut s’émanciper des silos. 

 

Une réflexion d’autant plus pertinente dans le contexte de crise que nous connaissons aujourd’hui.

En effet. En se formant à la stratégie financière, un décideur se donne les moyens d’étalonner, de simuler et de mesurer l’impact de chaque changement et décision – ce qui est encore plus crucial dans un contexte Covid où le cash est roi. En choisissant les bons indicateurs financiers, il voit clairement quels éléments produisent le plus d’effet de levier et peut ajuster son business model pour naviguer dans la crise de manière objective, lucide. Car sans mesurer l’impact d’une idée ou d’une proposition stratégique, comment être certain de la direction à suivre ? En permettant cette objectivation essentielle, la finance permet de gérer les défis liés à la crise et accompagne la transformation de l’entreprise. Plus largement, le changement appelle le changement : cette période de crise représente une opportunité unique de faire évoluer ses indicateurs et sa culture – aux décideurs de s’en saisir.  

 

Les Formations courtes pour dirigeants se déroulent en 5 jours non-consécutifs. Comment peut-on faire évoluer sa culture et sa vision de la création de valeur en si peu de temps?

La clé est de s’appuyer sur des situations réelles et concrètes. Cette formation dédiée à la stratégie financière n’est pas théorique : notre objectif est que chaque décideur acquière une boîte à outils qui lui permette de définir un plan d’action, à partir de mesures testées et éprouvées par de nombreuses entreprises. Pour cela, nous nous appuyons notamment sur les travaux de la chaire de recherche EDHEC Sustainable Value Creation, que je dirige. Depuis plus de 15 ans, ce centre unique a conseillé un grand nombre de directions générales d’entreprises de tous secteurs dans l’adaptation de leur stratégie à un environnement en constante mutation – une expérience riche d’enseignements. 

 

L’apprentissage expérientiel et les témoignages de dirigeants sont au cœur de la pédagogie des Formations courtes pour dirigeants. Comment cela se traduit-il dans le cadre de ce programme dédié à la Stratégie financière?

Une journée de learning expedition à la Station F permet aux participants de rencontrer des startuppers qui témoignent du rôle que joue la finance dans leur prise de décisions, ainsi que des venture capitalists qui livrent leur analyse de la performance d’une entreprise, et des investisseurs de private equity. Une journée en présence d’intervenants de PricewaterhouseCoopers est également au programme, pour comprendre l’impact des décisions extra-financières sur la performance de l’entreprise. Se confronter ainsi à des acteurs de terrain est essentiel : il ne s’agit pas de suivre un cours de finance ultra-conceptuel qui serait impossible à appliquer dans la réalité, mais bien de s’approprier des solutions stratégiques, des concepts et des analyses qui ont déjà été utilisés et dont l’impact a été mesuré par d’autres. C’est cette approche fondée sur le partage d’expérience et l’action learning qui permet aux participants d’impulser un changement pertinent et durable au sein de leur entreprise, dès la fin de la formation.  

 

Performance 21, un e-book pour repenser la création de valeur

La stratégie financière vous intéresse ? Découvrez l’e-book de Philippe Foulquier Performance 21, Traité de la performance et de la création de valeur de l’entreprise au 21ème siècle. Issu des recherches menées par l’auteur au sein de la chaire de recherche EDHEC Sustainable Value Creation et sous-titré Remise en cause des paradigmes traditionnels face aux enjeux de l’économie digitale et aux valeurs des millennials, il a vocation à accompagner entreprises et décideurs dans le développement d’une vision holistique et dynamique de la performance et de la création de valeur. 

Le prochain e-book de Philippe Foulquier, à paraître en 2021, se focalisera sur l’expérience de l’auteur auprès d’entreprises mutualistes ou d’organisations à but non-lucratif. L’objectif ? Montrer pourquoi la finance n’est pas en contradiction avec ces modèles économiques, en dépit d’obstacles culturels profonds. En bref, valeurs humanistes et stratégie financière ne sont pas un oxymore 

Télécharger Performance 21 

 

Pour en savoir plus sur la Formation courte pour dirigeants/ Stratégie financière, contactez-nous : [email protected]  

Autres articles qui pourraient
vous intéresser

02.12.2022 - EDHEC
Florian Berg (MIT) : Navigating the world of ESG ratings
EDHEC Speaker Series “The Future of Finance” - conférence en ligne Avec…
01.12.2022 - Executive Education
EDHEC Executive Education lance sa nouvelle formation en management, l’Executive Master Business & Management
Vingt ans après la création de sa première formation pour managers, le Cycle…