Zoom sur Maison de l’Innovation Sociale, au Québec

Ce mois-ci, nos chercheuses du projet Wide Open ont fait escale à Montréal, Canada

Publié le 04 juin 2018.


Ce mois-ci, nos chercheuses du projet Wide Open ont fait escale à Montréal où elles ont rencontré Hugo Steben, Directeur de l'entrepreneuriat social à la Maison de l'Innovation Sociale (MIS), carrefour de l’innovation sociale au Québec, qui après seulement un an d’existence, est déjà une référence à l’international.

La MIS ou Maison de l'Innovation Sociale n’a pas peur de voir en grand. Son ambition ? Structurer l’écosystème d’innovation sociale et accompagner l'émergence et le développement d’innovations sociales -notamment sur la thématique des enjeux urbains-, ce sur l’ensemble de la province du Québec.

 

La Maison de l'Innovation Sociale veut être un pont dans cette vallée de la mort des entreprises sociales

Pour adresser ce défi titanesque, la Maison de l'Innovation Sociale (MIS) commence par combler une rupture dans l’accompagnement des entrepreneurs sociaux, celle du passage de l’idée à sa mise en œuvre concrète. Dans les faits, la plupart des programmes actuels interviennent en aval du processus de déploiement des initiatives, soit aux stades de l’incubation ou de l’accélération : la MIS veut être un pont, dans cette « vallée de la mort » des innovations sociales” dixit Hugo Steben.

L’innovation majeure de la MIS est de se positionner dans les interstices entre les différents acteurs et de les lier afin de créer des continuums intégrés de soutien aux entrepreneurs sociaux. Ils seront ainsi efficacement guidés sur tous les épineux maillons de leur développement : prototypage, choix de la structure légale, stratégie de déploiement, recherche de financement, lancement, mesure d’impact…

 

L’innovation majeure de la MIS est de de créer des continuums intégrés de soutien aux entrepreneurs sociaux

Pour lever les obstacles se dressant à chacune de ces étapes séparant l’idée de son déploiement, et faire ainsi augmenter le nombre d’innovateurs sociaux au Québec, la MIS a tissé de solides partenariats avec des acteurs de premier ordre. Dans ce carrefour d’échanges, de collaboration et d’expérimentation se rejoignent des organisations de toutes sortes travaillant directement ou indirectement à soutenir l’émergence d’innovations sociales, que ce soit au stade création, de développement ou de mise à l’échelle. Entreprises privées, paliers de gouvernement, associations, financeurs et académies… tout un écosystème collaboratif permettant à la MIS de faciliter la mobilisation des ressources, des financements, des connaissances et des réseaux nécessaires au bon développement d’un projet d’innovation sociale.

 

Renforcer les liens entre les organisations qui travaillent directement ou indirectement à soutenir les innovateurs sociaux

En insufflant une dynamique collaborative entre les instances publiques, le milieu de la recherche, les entreprises et les groupes de citoyens, la MIS favorise l’émergence de nouvelles pratiques d’innovation sociale dans la ville. Dans ses locaux au coeur du projet Young, galop d’essai de l’urbanisme transitoire à Montréal, la MIS orchestre d’ailleurs avec ses partenaires une réflexion collective autour des thématiques clés de la ville de demain : gouvernance, participation citoyenne, infrastructures et financement.

Parce que le numérique peut également accompagner les démarches collectives, la MIS a créé Tangram, une plateforme informant en ligne de tous les dispositifs d’accompagnement possibles, facilitant le maillage entre projets et acteurs désireux de les soutenir et mettant à disposition des IS des contenus de formation structurés autour d’un parcours simplifié. L’ambition est claire : faire en sorte que tout citoyen québécois désirant initier une initiative à impact social ou environnemental positif ait demain le maximum de clés à sa disposition pour passer de l’idée à l’impact.

 

La MIS concilie la puissance de frappe d’un large réseau et l’agilité d’une jeune start-up

En tant que fondatrices de Wide Open, recherche de terrain pour de nouveaux modèles d’écosystèmes d’innovation positive, ce qui nous frappe particulièrement dans le cas de la MIS est le parfait équilibre entre son échelle et sa capacité d’innovation. Son comité de partenaires est conscient du danger de l’engourdissement d’une structure établie, c’est pour cette raison que la MIS cherche à implanter des mécanismes permettant de conserver un « mindset » dynamique et un focus des partenaires sur la maximisation de l’impact, notamment par la présence d’activistes sociaux, s’assurant que l’initiative et ses partenaires ne versent pas dans le « social washing ». C’est grâce à ses processus innovants que la MIS concilie la puissance de frappe d’un réseau immense et l’agilité d’une jeune start-up.

Par ailleurs parce qu’elle fédère innovateurs, entrepreneurs, étudiants, experts, chercheurs, réseaux d’entreprises, citoyens et acteurs sectoriels, financiers et territoriaux, à l’échelle locale mais également nationale voire internationale, la MIS promet d’avoir impact considérable sur l’ensemble du territoire québécois. Par son approche inclusive et écosystémique, elle montre enfin qu’il est possible mais également nécessaire d’engager toutes les communautés dans la construction du monde de demain et que la seule voie possible pour y arriver est celle de la collaboration.

Pour leur prochaine étape, nos exploratrices se rendront à Mexico City à la rencontre des équipes du Laboratorio para la cuidad, espace d'expérimentation unique où la municipalité tente de créer une nouvelle manière de construire la ville, dans une approche toujours plus participative. 

Il est possible et nécessaire d’engager toutes les communautés dans la construction du monde de demain. Léa, fondatrice de Wide Open

A voir également

Programmes intra-entreprises : accompagner vos managers dans la transformation digitale
Actualités
- 09-07-2018
Pour relever les défis d’un monde du business en perpétuelle transformation, l’EDHEC...
« Dissemin’Actions » de l’EDHEC Family Business Centre
Actualités
- 05-07-2018
Depuis le début de l’année 2018, les chercheurs et enseignants du Family Business...
Partenariat éditorial entre les Echos Solutions et l’EDHEC Family Business Centre
Actualités
- 05-07-2018
Le 20 juin 2018, première contribution du Family Business Centre dans les Echos...
L’EDHEC Executive MBA dans le Top 10 en Europe selon le classement de The Economist
Actualités
- 03-07-2018
Pour la première fois candidat à ce classement publié le 2 juillet par The Economist, l...