EDHEC Vox

Leadercheap, leaderchic ou leaderchill : des recherches novatrices sur les tenues au travail

Une équipe de chercheurs (1) s'est intéressée aux effets significatifs des tenues portées au travail sur les carrières, la motivation et l'apparition de "groupes". Retour sur cette étude originale (2).

Temps de lecture :
1 avr 2024
Partager

"On ne m'aurait jamais proposé ce poste si, ce jour-là, je n'avais pas mis mes chaussettes rouges."

 

"Je me suis trompé et j'ai enfilé, sans m'en apercevoir, la veste de mon n+1 : ma motivation s'est retrouvée comme décuplée !"

 

"Au fond, j'étais convaincue que les porteurs de nœud papillons n'avaient rien à dire. Le premier pas franchi, quelle n'a pas été ma surprise d'être détrompée…"

 

Ces citations, extraites de la dernière étude (2) sur les tenues au travail et leurs effets sur différentes dimensions, sont éloquentes. A partir d'un échantillon conséquent (3), des chercheurs (1) se sont appliqués à construire plusieurs analyses.

 

Les chiffres et les tendances sont clairs : la plupart des individus interrogés associent les moments clés de leur carrière à la tenue qu'ils portaient alors ; côté motivation, certains ont rapporté que le port de baskets accélère les déplacements dans les couloirs et augmente donc la productivité ; enfin, "qui se ressemble se parle" se vérifie souvent, mais pas tout le temps (4)…

 

...

 

Cet article a été mis en ligne le 1er avril, dans la tradition des "canulars scientifiques". Nous espérons qu'il vous aura fait sourire, mais il vise également à faire œuvre de pédagogie via, notamment, les fausses références (cf ci-dessous). Elles sont autant d'indications sur les informations que nous recommandons aux lecteurs, pour tout contenu, de vérifier : les auteurs et leurs profils, les sources mobilisées et leur niveau de détails, l’utilisation de formulations ou de données vagues etc.

 

Des dizaines d’établissements et centres de recherche mettent à disposition gratuitement des articles présentant les travaux de leurs chercheurs. Notre communauté académique, à travers la plateforme EDHEC Vox, des interventions dans la presse, ou encore des conférences et webinars, prend également sa part dans cette mission d’information. Depuis septembre 2022, par exemple, nous avons publié plus de 110 articles et interviews Vox qui ont été lues près de 430 000 fois.

 

Dans cet exemple farfelu, c'est le monde du travail qui est faussement analysé : cela tombe bien car nos professeurs et chercheurs étudient réellement, toute l'année, les entreprises, les salariés, le management et le leadership, l'éthique au travail etc.

Mais ils s’intéressent aussi à de nombreux autres sujets – la finance du climat, l’entrepreneuriat responsable, le droit, les infrastructures, les risques criminels… Notre corps professoral est ainsi engagé au quotidien auprès de nos étudiants et apprenants afin de leur transmettre des connaissances et savoir-faire.

 

 

Références

 

(1) "Des scientifiques...", "Des chercheurs américains..." : toute contribution se doit de citer nommément les personnes impliquées, leur institution d'affiliation, leur poste, pour permettre à chacun d'en savoir plus sur leur profil et leurs travaux. Le Gorafi adore cette formulation et la tourne régulièrement en dérision. C’est une indication !

 

(2) Cette étude n'existe pas, vous l'aurez compris, puisque nous l'avons préparée pour le 1er avril. Mais là aussi, comme dans le cadre des travaux scientifiques, tous les articles et toutes les interviews doivent donner les références précises du papier académique ou de l'étude présenté(e), avec sa date, ses auteurs, son titre et un lien. Papier qui lui-même renvoie à de nombreuses autres sources précises. Ce qui ici n'est pas le cas.

 

(3) Il faut toujours indiquer la taille d’un échantillon, la date de réalisation lorsqu'il s'agit d'un sondage, le lieu etc. pour pouvoir par ailleurs le qualifier de "représentatif". Dans ce texte, "échantillon" est bien trop seul pour être crédible…

 

(4) On le voit, les termes utilisés sont trop flous pour être informatifs : "certains" peut vouloir dire 10%, ou 20%, ou 30% de l'échantillon selon la façon de voir du lecteur ou le contexte. On parle « d’augmentation » : de quelle ordre ? à partir de quel niveau ?

 

Photo de SHVETS production

 

Image
Leadercheap, leaderchic ou leaderchill : des recherches novatrices sur les tenues au travail
1 avr 2024
Leadercheap, leaderchic ou leaderchill : des recherches novatrices sur les tenues au travail
Texte suggéré pour poster
Texte Twitter
Un nœud papillon peut-il changer le cours d'une carrière ? 🎀
Un vêtement ou un imprimé peuvent-ils influencer la motivation au travail ? 👕👗
Une équipe de chercheurs s'est intéressée aux effets significatifs des tenues portées au travail.
A découvrir ici :
Texte Linkedin
#EDHECVox
Un nœud papillon peut-il changer le cours d'une carrière ? 🎀
Un vêtement ou un imprimé peuvent-ils influencer la motivation au travail ? 👕👗

Dans une étude novatrice, une équipe de chercheurs s'est intéressée aux effets significatifs des tenues portées au travail sur les carrières, la motivation et l'apparition de "groupes". À partir d'un échantillon conséquent, plusieurs analyses sont proposées et certains chiffres sont... surprenants !

Et vous, vous êtes plutôt leadercheap, leaderchic ou leaderchill ?

Découvrez l'article complet sur notre site

Derniers articles
EDHEC Vox

23.04.2024

Comment les systèmes d'évaluation façonnent le comportement des utilisateurs dans la "gig economy"

  • Arne De Keyser , Professor
  • Christophe Lembregts , RS Erasmus Univ.
  • Jeroen Schepers , Eindhoven University of Technology
17.04.2024

3 questions à Hager Jemel-Fornetty sur la diversité et l’inclusion

  • Hager Jemel-Fornetty , Associate Professor, Diversity & Inclusion Chair Director