Les aspirations des jeunes de prépas : un désir croissant d’entrepreneuriat

Publié le 05 novembre 2015.


S’ils n’étaient que 22% en 2014 à rêver d’entrepreneuriat, aujourd’hui c’est plus d’un tiers des jeunes issus de prépas qui s’imaginent créer leur entreprise d’ici cinq ans.

Parmi ceux-ci, l’envie est légèrement plus forte chez les hommes (36%) que chez les femmes (30%) et accentuée davantage chez les étudiants internationaux (48%) que chez les étudiants français (31%).

1ère motivation pour créer son entreprise : relever un challenge

L’envie de relever un challenge (96%) et la volonté de voir directement l’impact de son travail (93%) sont les principales motivations des étudiants aspirant à l’entrepreneuriat. L’argent n’apparaît pas comme une motivation majeure puisque la moitié d’entre eux seulement (55%) déclarent qu’elle est un critère ; même si ce chiffre est toutefois plus élevé chez les hommes (61%) que chez les femmes (47%). Le souhait de devenir son propre patron (87%) ou de transformer sa passion en activité professionnelle (81%) est en revanche un motif encourageant profondément les jeunes à la création, particulièrement chez les étudiants internationaux.

Les jeunes souhaitant devenir salariés d’une entreprise sont quant à eux motivés par la volonté d’apprendre au contact d’autres salariés (91%) et d’avoir une situation stable (85%). Ceux-ci pensent par ailleurs que leur évolution professionnelle sera meilleure en entreprise (84%).

Objectifs prioritaires : acquérir de nouvelles compétences et se développer personnellement

L’acquisition de compétences et le développement personnel, suivi de la perspective internationale, sont les principaux objectifs de carrière des jeunes souhaitant entreprendre. Avoir la responsabilité d’une équipe est également l’une de leurs priorités pour 11% d’entre eux.

La possibilité d’innovation est également un critère majeur pour les futurs entrepreneurs (15%) alors qu’il est quasi sans importance pour ceux qui désirent être les salariés.

Cette forte progression vient confirmer l’engouement de la nouvelle génération pour l’aventure entrepreneuriale et les startups.

Cliquez ici pour retrouver l'ensemble de l'étude.

 

A voir également

Classement Master in Management The Economist :  L’EDHEC entre directement à la 3ème place  parmi les Grandes Ecoles françaises
- 25-05-2017
L’EDHEC Business School intègre le classement très fermé et exigeant de The Economist,...
Michelle Sisto est nommée Directrice de la Grande Ecole et des Masters of Science
- 22-05-2017
L’EDHEC Business School annonce la nomination de Michelle Sisto au poste de Directrice...
Classement Financial Times Executive Education 2017 : l’EDHEC gagne 7 places et entre dans le Top 30 mondial
- 15-05-2017
Avec une forte progression dans chacun des classements, l’EDHEC Business School entre...
TEDx Aix/EDHEC : Une conférence inspirante
- 09-05-2017
En s’associant à ce projet unique depuis sa création, l’EDHEC Business School affiche...