Explore & master
   |
EDHEC Vox
 |
Recherche
Vie Etudiante

Comment le sport pratiqué par les étudiant(e)s façonne-t-il leur carrière ?

Manuelle Malot , EDHEC NewGen Talent Centre Director

Dans cet article, initialement publié dans The Conversation, Manuelle Malot et Geneviève Houriet-Segard, respectivement directrice et directrice adjointe de l'EDHEC NewGen Talent Centre, présentent leur dernière étude sur la manière dont les pratiques sportives des étudiant(e)s façonnent leur personnalité, leurs compétences et in fine leur projet professionnel.

Temps de lecture :
3 avr 2024
Partager

Sur les réseaux sociaux professionnels, chaque début de semaine arrive avec son lot de publications de cadres et dirigeants qui vantent leurs performances sportives du week-end. À grand renfort de photos, ils montrent l’endurance (marathon, trail, cyclisme, triathlon…) ou l’agilité (escalade, surf, kite…) dont ils ont fait preuve en pratique libre ou en compétition, comme autant de compétences qu’ils jugent utiles dans le contexte de leur travail. Les mérites du sport sur la santé physique et mentale ne sont plus à démontrer. Il est devenu aussi un moyen de se développer personnellement et professionnellement.

 

Alors que l’on pointe parfois une génération rivée à ses écrans, 2600 étudiants d’écoles de commerce nous ont détaillé leur pratique sportive, la manière dont elle a façonné leur personnalité et les compétences qu’elle leur a permis de développer en lien avec leur projet professionnel. Il s’agissait aussi de comprendre comment le poste occupé dans un sport d’équipe peut permettre d’optimiser ses choix de carrière et son épanouissement au travail.

Cette étude "Sport et employabilité" a été menée par le NewGen Talent Centre, centre d’expertise de l’EDHEC sur les aspirations, comportements et compétences des nouvelles générations de diplômés. Nous y explorons ce qui développe les compétences et façonne la personnalité des jeunes générations pour favoriser leur investissement et épanouissement professionnels.

 

Des différences de genre

Les jeunes générations définissent presque à l’unanimité leur rapport au sport comme un plaisir et comme une pression stimulante. Trois jeunes sur quatre le pratiquent de façon régulière, ce pour se dépasser plus que pour gagner. Ils sont deux tiers à savoir se motiver seuls, sans besoin d’un coach. S’ils préfèrent néanmoins concourir pour un club, c’est notamment pour le lien social.

Quelques différences de genre apparaissent dans le rapport que les jeunes générations entretiennent avec le sport : les jeunes femmes s’y adonnent plus encore que les hommes pour se dépasser plutôt que pour gagner. Les hommes exercent de façon plus régulière et concourent plutôt pour un club que pour eux-mêmes.

 

Quels sports pour quelles compétences ?

Pour identifier des compétences clés, les sports ont été regroupés par catégorie selon la façon de les pratiquer : en équipe pour les sports collectifs (football, basketball, rugby…) ; à deux ou en double face-à-face pour les sports de combats ou d’adversaires (tennis, judo, escrime…) ; individuels et évalués sur une mesure physique (temps, distance) pour les sports chronométrés ou mesurés (natation, athlétisme, tir à l’arc…) ; individuels et notés par un jury pour les sports artistiques ou acrobatiques (danse, patinage artistique, plongeon…).

 

Globalement, les sports individuels, notamment les sports chronométrés ou mesurés, ont été plus structurants pour les femmes et les sports d’opposition ou collectifs pour les hommes. Un étudiant explique : « L’esprit d’équipe retrouvé dans le football m’a appris à savoir défendre mes intérêts personnels tout en œuvrant à l’accomplissement d’un collectif. De plus, les notions de dépassement de soi d’un point de vue physique, accompagné à la créativité nécessaire, notamment pour le dribble, m’ont permis d’acquérir des valeurs qui me sont aujourd’hui indispensables. »

 

Le sport semble agir comme catalyseur du développement des compétences en management chez les jeunes diplômés. Résilience, enthousiasme et agilité sont les compétences que les jeunes générations nous indiquent avoir les plus développées quel que soit le sport, des traits recherchés par les recruteurs. Ce trio de compétences est celui que les pratiquants du tennis ont le plus développé. À noter également que 38 % des joueurs de tennis ont renforcé leur pensée critique

 

Le football renforce avant tout les qualités collaboratives pour 83 % des joueurs et la fiabilité pour près de la moitié des pratiquants. Quant à la danse, elle développe l’attention aux détails de 80 % des adeptes et la précieuse créativité de 55 % d’entre eux.

 

 

Selon les étudiants, si tous les sports développent enthousiasme et agilité, chaque type de sports est plus particulièrement propice à l’acquisition de certaines compétences en particulier.

Quel positionnement sur le terrain ?

En imaginant, l’entreprise comme un sport d’équipe, 32 % des répondants se projettent dans le rôle de capitaine, 27 % dans le rôle d’entraîneur, 19 % seraient attaquant, 14 % défenseur et 8 % arbitre.

 

Pour mieux comprendre les ambitions que sous-entendent ces choix, il leur a aussi été demandé de s’identifier selon trois profils d’ambition professionnelle issus d’une étude précédente. Le premier, les compétiteurs, est centré sur le développement ambitieux de sa carrière, motivé par la perspective d’un poste de dirigeant, une responsabilité hiérarchique et une rémunération attractive. Le second, les engagés, est orienté sur les enjeux du monde, motivé par l’intérêt général, la culture et les valeurs de l’entreprise, l’utilité de sa mission. Le dernier profil est animé de l’envie d’innover, motivé par le challenge, la liberté d’action, l’autonomie dans les missions confiées et la conduite de projets. Il s’agit des entrepreneurs.

En fonction de leur genre et de leurs profils d’ambition, les étudiants se positionnent ainsi :

Cet article de Geneviève Houriet Segard, Directrice adjointe de l’EDHEC NewGen Talent Centre, et Manuelle Malot, Directrice Carrières et NewGen Talent Centre, a été republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

 

Photo de Gonzalo Facello

The Conversation

 

Image
Comment le sport pratiqué par les étudiant(e)s façonne-t-il leur carrière ?
3 avr 2024
Comment le sport pratiqué par les étudiant(e)s façonne-t-il leur carrière ?
Texte suggéré pour poster
Texte Twitter
#EDHECVox Manuelle Malot et Geneviève Houriet-Segard (EDHEC NewGen Talent Centre), présentent leur étude sur la manière dont les pratiques sportives des étudiant(e)s façonnent leur personnalité, leurs compétences et in fine leur projet professionnel. https://tinyurl.com/y3b7uem4
Texte Linkedin
#EDHECVox Comment le sport pratiqué par les étudiant(e)s façonne-t-il leur carrière ?

Dans cet article, initialement publié dans The Conversation, Manuelle Malot et Geneviève Houriet-Segard, respectivement directrice et directrice adjointe de l'EDHEC NewGen Talent Centre, présentent leur dernière étude sur la manière dont les pratiques sportives des étudiant(e)s façonnent leur personnalité, leurs compétences et in fine leur projet professionnel.

Découvrez l'article ici : https://theconversation.com/comment-le-sport-pratique-par-les-etudiants-faconne-t-il-leur-carriere-223765

Ou l'étude complète ici : https://www.edhec.edu/sites/default/files/2024-03/EDHEC_SportEtEmployabilite_2024.pdf

#EDHEC #MakeAnImpact #PassionNeverRests

Derniers articles
EDHEC Vox

17.05.2024

Changement climatique : des investisseurs dans les infrastructures conscients du risque mais ignorant comment le mesurer

  • Noël Amenc , Associate Professor of Finance
  • Frédéric Blanc-Brude , EDHEC Infra and Private Assets Research Institute Director and CEO (Scientific Infra and Private Assets Ltd)
  • Alice James , EDHEC Infrastructure & Private Assets Research Institute