Peut-on rendre les stock options versées aux dirigeants plus efficaces ?

Frédéric Palomino : Les stock-options sont des instruments naturels de rémunération permettant de lier la rémunération du PDG aux gains des actionnaires. La principale propriété des stock-options à l’origine de leur mauvaise perception auprès du grand public provient du fait que les stock-options procurent des incitations asymétriques : les options récompensent les bonnes performances plus fortement qu’elles ne pénalisent les mauvaises performances.

Author(s):

Frederic Palomino

PhD en Economie,Professeur affilié, EDHEC Business School

En effet, lorsque le cours des actions baisse et devient inférieur au prix d'exercice de l'option, la valeur intrinsèque de l'option devient nulle et sa valeur totale devient peu sensible aux variations de cours de l'action. Les décisions des dirigeants ne sont cependant pas la seule variable ayant une influence sur le cours des actions d'une entreprise. Les chocs de conjoncture économique non anticipés dans la stratégie mise en oeuvre par le dirigeant ont aussi une influence sur la valeur des actions. Se pose alors la question de la prise en compte de ces chocs de conjoncture dans la détermination de la rémunération des PDG. Dans un tel contexte, la théorie économique suggère d'évaluer les agents sur la base de leurs performances relatives. Cette évaluation en performance relative pourrait par exemple être assise sur une comparaison des rendements boursiers des actions de l'entreprise considérée et des rendements d'un indice de marché tel que le CAC 40. En procédant ainsi, le problème lié à l'asymétrie des incitations pourrait être résolu en offrant des options « fortement dans la monnaie » (prix d'exercice nettement inférieur au cours de l'action sous-jacente) qui se comportent pratiquement comme des actions. De telles options rémunèrent autant les bonnes performances qu'elles ne pénalisent les mauvaises. De même, le problème lié à la rémunération de la chance plutôt que la performance pourrait être résolu en offrant des options à prix d'exercice variable. L'utilisation de telles options permettrait de séparer, dans les variations de cours des options, la composante due aux performances de marché et la composante spécifique à l'entreprise. Des options (i) dont le prix d'exercice serait très inférieur au cours de l'action sousjacente au moment de leur attribution et (ii) à prix d'exercice variable permettraient donc d'éliminer les deux caractéristiques problématiques des stock- options (à prix d'exercice fixe) habituellement offertes aux PDG. Cependant, en France, l'utilisation d'options à prix d'exercice variable est interdite par l'article L225-181 du Code de commerce lequel prévoit que « le prix fixé pour la souscription ou l'achat des actions ne peut pas être modifié pendant la durée de l'option ». Il convient donc de modifier la législation en rendant possible l'attribution d'options à prix d'exercice variable (mais à mode de révision du prix d'exercice fixe). Il faut aussi accompagner cette modification de la mise en place d'une neutralité fiscale entre tous les outils de rémunération, que ce soit au niveau de l'imposition des personnes physiques ou des entreprises.
Pdf
Peut-on rendre les stock options versées aux dirigeants plus efficaces ?...
(-1.00 B)
Type: Position paper
Date: le 05/11/2010
Extra information : Pour plus d'informations, nous vous prions de vous adresser à Joanne Finlay, Direction de la recherche de l'EDHEC [ joanne.finlay@edhec.edu ] Les opinions exprimées sont celles des auteurs et n'engagent pas la responsabilité de l'EDHEC.
Research Cluster : Economics

See Also

[EDHEC Infra Days] The f​irst ​event ​to ​bring ​together ​advanced ​quantitative ​techniques ​to ​the ​world ​of ​private, ​illiquid ​infrastructure ​investment
News
- 25-05-2018
EDHECinfra Days 2018 will take place on June 6 & 7 in London ...
[Student Experience] Immersion trip - Welcome to San Francisco!
News
- 25-05-2018
Immersion Trip abroad: focus on EDHEC students' experience Silicon Valley is well-known...
News
- 25-05-2018
EDHEC-Risk Institute is pleased to announce that Kati Eriksson, Head of Investments, Aalto University Endowment have joined its international advisory board, which brings together...
The EDHEC PhD in Finance Programme adds two new alumni
News
- 21-05-2018
On 17 May 2017, two EDHEC PhD in Finance candidates (executive track), Stefano Dova and...