Pour limiter les salaires des patrons : Si l'on fixait un plancher plutôt qu'un plafond

La question du niveau (excessif) de rémunération de certains PDG revient régulièrement sur le devant de la scène.

Author(s):

Frédéric Palomino

Titulaire d’un PhD en Economie décerné par l’Institut Universitaire Européen et professeur affilié à l’EDHEC.

Ce position paper met en avant un nouveau mode de rémunération, faisant écho aux travaux récents en théorie des jeux et en économie expérimentale destinés à mesurer l’aversion à l’inéquité dans les comportements individuels. Sur cette base, au lieu de proposer un plafond de rémunération, comme évoqué parfois, il pourrait être opportun de procéder de manière opposée : prévoir un plancher de rémunération, relativement bas, par exemple correspondant à 20 fois le plus bas salaire de l’entreprise (en équivalent temps plein), et ensuite de soumettre au vote des salariés de l’entreprise un projet de rémunération décidé par le conseil d’administration. En cas de vote en faveur du projet de rémunération, le niveau de rémunération s’appliquerait effectivement, et en cas de vote défavorable, le PDG percevrait le plancher.

Pour limiter les salaires des patrons : Si l'on fixait un plancher plutôt qu'un...
(-1.00 B)
Type: Position paper
Date: le 19/12/2016
Extra information :

For more information, please contact EDHEC Research and Development Department [[email protected]]

Research Cluster :

See Also

EDHEC official partner of VIVATECHNOLOGY 2022: 400 tickets offered!
News
- 20-05-2022
EDHEC is once again a partner of the unmissable tech event of the year, Viva Technology...
EDHEC partners with VIVATECH 2022 and offers 400 tickets to EDHEC students
News
- 20-05-2022
EDHEC is once again a partner of the unmissable tech event of the year, Viva Technology...
(Invitation) Inauguration of the Management in Innovative Health Chair - May 30, 2022 in Paris
News
- 17-05-2022
Emmanuel Métais, Dean of EDHEC Business School and Christophe Durand, General Manager...
News
- 10-05-2022
Live on YouTube !