Quelques réflexions sur la régulation de la gestion d’actifs pour vraiment tenir compte de la crise financière

Du point de vue de la régulation de la gestion d’actifs, l’analyse des dirigeants européens, notamment français et allemands, dans l’été 2007 n’a pas été à la hauteur des enjeux de la crise financière que nous connaissons depuis deux ans. En désignant les hedge funds, puis les ventes à découvert comme responsables de la déstabilisation des marchés, les dirigeants politiques et les régulateurs de marchés ont retardé la prise de conscience quant à la gravité de la crise et la faillite du système de régulation.

Author(s):

Noel Amenc

,Professeur de finance, directeur de l'EDHEC Risk and Asset Management Research Centre

La plus parfaite illustration de l'absence de réflexion sérieuse sur les causes de la crise financière réside probablement dans les conclusions et résultats du dernier G20. L'acharnement mis par madame Merkel et monsieur Sarkozy à obtenir des avancées concrètes sur la mise au ban des paradis fiscaux, considérés comme une des principales causes de la crise financière est emblématique du manque de cohérence intellectuelle de nos dirigeants. Comment affirmer que les paradis fiscaux sont des « trous noirs » de la finance mondiale dont on ne sait rien et dans le même argumentaire les rendre responsables d'une crise systémique ou du moins de la déstabilisation des marchés ? Comment oublier que la crise est le résultat de pratiques d'institutions financières soumises à des réglementations nationales ou internationales que l'on considérait jusqu'ici comme sophistiquées et efficaces pour maîtriser les risques tant des acteurs que de leurs activités ou des produits proposés aux investisseurs Au final, la mise en accusation simpliste et sans preuve d'une catégorie d'acteurs ou de pays n'est pas, à notre avis, la meilleure façon de faire avancer le débat sur la réglementation de la gestion d'actifs. Ce position paper à usage des régulateurs et des investisseurs se veut donc une contribution raisonnée, si ce n'est raisonnable, à ce qui, du point de vue de l'EDHEC, devrait être une réflexion sur les nécessaires évolutions de la régulation de la gestion d'actifs pour vraiment tenir compte de la crise financière. Il pose trois grandes questions et essaie d'y apporter quelques réponses ou du moins de nouveaux éclairages.
Pdf
Quelques réflexions sur la régulation de la gestion d’actifs pour vraiment t...
(-1.00 B)
Type: Position paper
Date: le 15/06/2009
Extra information : Pour plus d'informations, nous vous prions de vous adresser à Séverine Anjubault, Direction de la recherche de l'EDHEC [ severine.anjubault@edhec.edu ] Les opinions exprimées sont celles des auteurs et n'engagent pas la responsabilité de l'EDHEC.
Research Cluster : Finance

See Also

EDHEC Faculty welcomes Oxford professor Renée B. Adams for a reseach seminar
News
- 11-09-2019
On September 12, 2019, EDHEC faculty will be delighted to welcome Oxford professor...
Riccardo Rebonato will unveil the results of the 12th EDHEC-Risk European ETF & Smart Beta Survey on Sept 23 in London
News
- 03-09-2019
Riccardo Rebonato, Professor of Finance, EDHEC Business School, EDHEC-Risk Institute,...
Launch of the
News
- 03-09-2019
EDHEC Business School and Scientific Beta have announced the launch of the “Advanced...
8 professors appointed in 2019-2020
News
- 27-08-2019
EDHEC Business School appointed 8 new professors for the 2019-2020 academic year. Six...